Pour la cour d’appel américaine, le tarif de Tinder Plus est discriminatoire

Tinder Plus

Comme vous le savez peut-être, Tinder propose une option baptisée Tinder Plus qui déverrouille plusieurs fonctionnalités au sein de l'application de rencontre. Il devient notamment possible de chercher dans un autre endroit ou d'annuler une action. L'option est cela dit payante, de manière mensuelle et le tarif est quelque problématique...

Tinder Plus ne coûte en effet pas le même prix selon l’âge de l’utilisateur. Pour celles et ceux qui ont moins de 30 ans, c’est 9,99$ par mois. Au-delà, l’option passe à 19,99$ par mois. Une offre qui vient d’être jugée discriminatoire par la cour d’appel américaine.

L’action en justice avait été portée par un Allan Candelore, lequel défendait que cette différence de prix basée sur l’âge est discriminatoire et viole deux lois californiennes : le Unruh Civil Rights Act et la Unfair Competition Law. Le cofondateur de Tinder Sean Rad arguait que le tarif inférieur était une “remise” faite aux jeunes.

Une cour lui avait d’abord donné raison mais la décision a été inversée par la cour d’appel : “certains utilisateurs plus âgés peuvent être ‘davantage restreints financièrement’ et moins enclin à payer plus que certains jeunes. Nous déclarons donc le modèle tarifaire discriminatoire, comme accusé, et qu’il viole le Unruh Act et le UCL puisqu’il utilise une généralisation arbitraire et basée sur les classes sociales à propos des revenus des personnes plus âgées comme base pour leur faire payer plus que les plus jeunes.

Tinder n’a pas fait part de son intention, ou non, de contester cette décision. Nul ne sait non plus si le service prévoit de modifier le modèle tarifaire de Tinder Plus. À suivre !

Tags :Via :Ubergizmo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité