Ouverture du Mobile Film Festival 2018 – 50 films x 1 minute

Résumons : 13ème édition du Mobile Film Festival, 50 films - 22 pays représentés
Du 30 janvier au 27 février, avec au menu féminisme, humour, dénonciation, sensibilité et esthétique au cœur du Festival.

“1055 films ont été visionnés par le festival
50 films sélectionnés (voir la playlist)
23 films français et 27 films internationaux

1 dénominateur commun : l’audace de ces réalisateurs qui ont répondu à l’exigence du festival, celle de réaliser avec 1 Mobile en 1 Minute 1 Film.

Qu’ils soient comiques, décalés, légers, émouvants ou dramatiques, les 50 films de cette 13ème édition ne font pas l’impasse sur les sujets qui agitent l’époque notamment la dénonciation de la violence faite aux femmes, le rejet de l’homosexualité, les migrants, la communication 2.0… Les films de l’édition 2018 se font l’écho de la réalité du monde actuel. Leur grande diversité de regards offre un éventail riche qui excite la curiosité. Les réalisateurs du Mobile Film Festival racontent le monde.

50 FILMS PAR THÉMATIQUE

1/ Féminisme
Comédies sur des femmes fortes et résistantes   
Yes, No (Italie)
Sur le fil (France)
The Climb (Australie)
Voltaire o della tolleranza (Italie)
Racket suicidaire (France)
Otage (Canada)
Press-it (France)
Drames sur la violence faite aux femmes
Allo (France)
Café gourmand (France)
L’Appart d’à côté (Belgique)

2/ Humour  
Anticonstitutionnellement vôtre, touche carrément à l’absurde (Russie)
Boîtes, fantaisie poétique (France)
Maux aux murs, cocasserie ivoirienne (Côte d’Ivoire)
Marlotteinvite à la rêverie (France)
Un ami qui vous veut du bien, ose le dialogue avec Siri (France)
Un dîner presque pas fait, ironise sur les nouvelles habitudes alimentaires (France)
Traum(A)Novelle, se moque avec humour de la ronchopathie (Italie)
Steak-Frites, une comédie sarcastique sur la consommation de viande (France)
Habal-Habal, ou l’arroseur arrosé (Philippines)
Surprise, surprend avec son ton trash (Italie)
Mobile Lovers, ou l’amour 2.0 (France)
Le Pont du Diable, livre une adaptation poétique d’un conte de James Joyce (France)

3 / Dénonciation  
Brexit, Murmuring Goodbye (Royaume Uni)
Vente d’esclaves, A Vil Prix (République Démocratique du Congo)
Rejet de l’homosexualité, Ceci n’est pas une burqua (Maroc) et L’Honneur (France)
Migrants, Raaha (Iran)
Travail des enfants, You and I (Cambodge)
Répression des mineurs, Bat’Ganum (Philippines)

4 / Sensibilité  
Asla per estme, récit optimiste sur l’acceptation de soi (Turquie)
L’Eglise est à 15h30, lettre émouvante à un ami (France)
Mémoire de nos pairs, bouleversant regard sur l’après 13 novembre 2015 (France)
Leo Never Gives up, poignant portrait d’un enfant qui ne renonce pas (Hongrie)
Brother, attendrissante fable sur un frère et une sœur (Mongolie)
L’Eveil, éloquent monologue qui encourage à croire à ses rêves (France)
Sans bruit, drame français sur la dépression … (France)
White Mirror, fable onirique sur « grandir » (France)
Unsung Hero, conte avec un ballon, un enfant, un Superman (Inde)
Zulu Rema, portrait urbain d’un danseur de hip-hop hors norme (Tunisie)
T.A.C, violent visage du désordre alimentaire (France)

5/ Esthétique – films de genre 
Films d’animation
Fusil en main et poudre aux yeux France)
Oubliez tous vos soucis (France)
Films d’action
Cauchemar (Algérie)
Breath (Turquie)
Pálida (Venezuela)
Films visuels 
Street Beat (Etats-Unis)
Monsters (France)
Libido (Italie)
Home (Vietnam)
Comédie musicale
Salauds de pauvres (France)

JURY & PRIX

Le Mobile Film Festival se veut un révélateur de jeunes talents. L’ambition est d’abord de leur offrir une fenêtre internationale pour montrer leur film mais aussi de les accompagner dans la réalisation de leur film suivant.
Le jury présidé par Patrice Leconte se réunira dans les prochaines semaines pour délibérer sur l’attribution des différents prix du festival. Cette année encore, BNP Paribas, partenaire du Festival, remettra le Grand Prix France et le Grand Prix International, chacun avec une bourse de 15 000 € pour accompagner les lauréats dans la réalisation d’un court-métrage avec des moyens professionnels et l’aide d’un producteur.

D’autres prix seront attribués par le jury:
– Prix du meilleur scénario – Bourse CNC de 3.000 € d’aide à l’écriture
– Prix de la mise en scène – Bourse CNC de 3.000 € d’aide à l’écriture
– Prix d’interprétation féminine
– Prix d’interprétation masculine
Par les membres de la communauté Sens Critique :
– Prix Sens Critique : en notant les 50 films sur www.senscritique.com/

Par le public :
– Prix du Public en partenariat avec Première : dès aujourd’hui et jusqu’au 27 février le public pourra gagner de nombreux cadeaux en votant sur le site du festival http://www.mobilefilmfestival.com

Et enfin, un jury digital remettra le prix Digital.
Le jury digital est composé de :
In the Panda https://www.youtube.com/user/INTHEPANDA
Juan Perez https://www.instagram.com/juanjerez/?hl=fr
Ken & Ryu https://www.youtube.com/user/enpassantpecho

Le Festival se conclura le mardi 13 mars lors d’une grande soirée de remise des prix au cinéma MK2 Bibliothèque en présence de l’ensemble du jury présidé par Patrice Leconte et composé de : Ruben AlvesAnne-Sophie BionStéfi CelmaAmelle ChahbiAlice DavidLola DewaerePascal ElbéCéline Kamina.

Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité