Des scientifiques viennent d’identifier l’une des plus vieilles étoiles de la Voie Lactée

Espace

Une équipe de scientifiques Espagnols a découvert tout récemment J0815+4729, une étoile comme il en existe tant dans notre Voie Lactée. Sa particularité ? Elle serait née environ 300 millions d'années seulement après le Big Bang, soit il y a 13,5 milliards d'années, ce qui en ferait l'une des plus vieilles jamais découvertes.

Identifier et définir chimiquement ce type d’étoiles devrait certainement nous renseigner sur l’évolution chimique du début de notre Galaxie et sur la nature des premières étoiles“, écrivaient les chercheurs. Ceux-ci ont utilisé les spectrographes du William Herschel Telescope et du Gran Telescopio de Canarias, dans les Îles Canaries. Ces appareils peuvent détecter les différents éléments présents sur une étoile selon les longueurs d’ondes de la lumière qu’elle transmet.

J0815+4729 n’avait que peu d’éléments plus lourds que l’hydrogène et l’hélium, et très peu d’éléments comme le fer. Comme l’expliquait Iain McDonald, chercheur à l’Université de Manchester, qui n’a pas participé à l’étude : “normalement, le fer est l’un des éléments les plus faciles à trouver dans les étoiles. Il y en a tellement peu sur J0815+4729, moins d’un dix-millionième par rapport à notre Soleil, que les auteurs ne peuvent même pas le mesurer. Dans des étoiles comme celle-ci, tous [les éléments plus lourds que l’hydrogène et l’hélium] peuvent être la conséquence de l’explosion d’une supernova juste avant que cette étoile ne se forme.

J0815+4729 est vieille, mais ce n’est évidemment pas la seule. En vérité, il s’agit de la deuxième étoile la plus riche en carbone et la plus pauvre en fer jamais découverte après SMSS J0313−6708. L’étude de cette étoile n’est en tout cas pas terminée.

Tags :Via :Gizmodo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité