MAJ : Facebook lance Messenger Kids… sous Android

Facebook Messenger Kids

Facebook vient d'annoncer une nouvelle version de son application de messagerie instantanée, Messenger Kids. Comme son nom l'indique, celle-ci est destinée aux enfants, de 6 à 12 ans, lesquels n'ont pas besoin de compte Facebook - heureusement puisque interdit légalement à cet âge dans bon nombre de pays -. MàJ

MAJ : Malgré les critiques, l’application sort désormais sous Android !

MAJ  : Et… Evidemment, une telle trouvaille n’a pas ferré le poisson. En résumé: “Les parents établissent un compte pour leurs enfants et peuvent ensuite utiliser l’application pour effectuer une conversation vidéo en tête-à-tête ou en groupe avec des contacts approuvés”. L’application Messenger for Kids a été conçue spécifiquement pour les enfants de six à douze ans. Question de loi fédérale (interdiction aux moins de 13 ans de s’inscrire). 

Plus de 100 défenseurs de la santé des enfants, des experts en développement, des éducateurs, des groupes de défense et des parents ont appelé Facebook pour fermer cette application dans le cadre de la Campagne pour une enfance sans commerce. 

L’appel a été lancé au PDG de Facebook Mark Zuckerberg dans une lettre ouverte qui avertit que l’application est “nuisible aux enfants et aux adolescents”, et que cela pourrait “saper le développement des enfants”.

Article précédent : Qui dit enfant dit régulation en tous genres, et craintes aussi, alors Facebook semble avoir mis les bouchées doubles pour rassurer tout le monde. Aucune publicité ni achat intégré, gratuit, totalement conforme au Children’s Online Privacy and Protection Act (COPPA) – la loi fédéral qui protège les jeunes enfants en ligne -. Messenger Kids n’est pour l’heure disponible qu’aux États-Unis et sur iOS.

L’application permet d’échanger messages texte et vidéo et de jouer avec de nombreux masques et autres filtres. Elle offre aussi la possibilité aux parents de contrôler la liste de contacts de l’enfant.

Pour utiliser Messenger Kids, les parents doivent la télécharger sur l’App Store, s’authentifier avec leur compte Facebook et créer ensuite un compte pour leur enfant – celui-ci ne réclamant qu’un nom, en tout et pour tout -. Les contacts sont ajoutés via une section “Explore” et les proches peuvent créer un compte Messenger Kids pour discuter avec les enfants, si tant est que les parents acceptent que leur enfant ne discute avec, évidemment.

Plutôt inoffensif, n’est-ce pas ? Reste que les enfants d’aujourd’hui, s’ils ont bien des manières de communiquer avec leurs proches et leurs amis, en ayant même souvent leur propre smartphone, n’ont souvent pas accès (officiellement) aux réseaux sociaux. Facebook crée ici une ligne directe pour “enrôler” ces enfants, dès l’âge de 6 ans, en affirmant leur offrir une meilleure alternative à ce qui existe actuellement.

Les intentions sont très certainement bonnes et il est clair que Facebook a fait très attention de tout faire dans les règles mais une chose est sûre : le géant de Menlo Park va chercher sa prochaine génération d’utilisateurs…

Tags :Via :The Verge
  1. Prochaine étape, Facebook mini kids pour les 3 à 6 ans puis Facebook baby pour de 0a 3 ans puis Facebook fétus pour de 0 à 9 mois de grossesse…… !!!!!!!!!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité