Des nanorobots ont aidé à éliminer des tumeurs sur des souris

médecin

Le problème avec les méthodes "conventionnelles" de traitement du cancer, comme la chimiothérapie ou la radiothérapie, c'est que ce n'est pas ciblé. Le corps tout entier se retrouve bombardé, cela détruit aussi les cellules saines. Les nanorobots pourraient aider.

Des chercheurs étudient actuellement de nouveaux moyens pour se débarrasser des tumeurs. Ces nanorobots ont été créés à partir de l’ADN d’un virus et chargés ensuite sur une enzyme appelée thrombine. Ils y ont ensuite attaché une petite portion d’ADN désigné spécifiquement pour s’attacher à des molécules que l’on trouve dans les tumeurs. Ceci pour servir de guide aux nanorobots.

Une fois attachée aux tumeurs, la thrombine des nanorobots sera exposée et coupera l’afflux sanguin à la tumeur, laquelle la privera alors de nutriments et finira par la tuer. Les premiers tests ont été très concluants sur des souris infectées par des cellules du cancer du sein humain. Ce processus a permis d’allonger la durée de vie des souris et même de ralentir le développement de la tumeur.

Cela fonctionne aussi avec les mélanomes. Les nanorobots ont aidé à prévenir la propagation de la maladie dans d’autres parties du corps, comme le foie. Pour l’heure, le traitement est toujours expérimental amis très prometteur : “nous travaillons actuellement avec une société de biotechnologie pour traduire cette technologie révolutionnaire en une thérapie anti-tumeur viable“, déclarait Guangjun Nie, l’un des chercheurs.

Tags :Via :Ubergizmo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité