Neptune et sa gigantesque tempête qui sent l’oeuf pourri

Neptune tempête

Neptune est actuellement la cible d'une tempête de la taille de l'Océan Atlantique. Une tempête qui est en fin de vie, certes, mais qui sévit depuis 2015, découverte par le télescope spatial Hubble. Et elle devrait sentir l’œuf pourri !

Selon la NASA, cette tempête est chargée de sulfure d’hydrogène, d’où cette odeur très puissante, si d’aventure vous étiez juste dessous. Si certains scientifiques admettent que la tempête est aujourd’hui en fin de vie, ces événement climatiques sur Neptune conservent leur lot de mystères.

Tout d’abord, les experts ne sont pas vraiment certains de savoir quand elles se forment : “il est plus que probable qu’elles naissent de l’instabilité entre les vents partagés d’Est et d’Ouest“.

Et la tempête ne meurt pas comme les chercheurs l’avaient envisagé. De précédentes simulations semblaient suggérer que “les anticyclones sous les vents de Neptune glisseraient vers l’équateur“, expliquait Michael Wong de l’Université de Californie à Berkeley. “Nous pensions qu’une fois que le vortex serait proche de l’équateur, il se dissiperait, créant même peut-être une activité nuageuse spectaculaire.

Ce ne fut pas le cas. La tempête semble simplement s’évanouir d’elle-même, rétrécissant simplement avec le temps à mesure qu’elle s’approche du pôle Sud, et non de l’équateur. Les tempêtes comme celle-ci sur Neptune ont été découvertes pour la première fois par la sonde Voyager 2 durant sa mission autour de notre système solaire. Aujourd’hui, Hubble est le seul appareil capable de garder un oeil sur ce genre de phénomène.

Tags :Via :Mashable

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité