Cette puce du MIT permet une intelligence artificielle plus rapide et moins énergivore

iPhone

En 2017, avec ses nouveaux iPhone, Apple introduisait aussi la nouvelle puce A11 Bionic. Celle-ci embarquait notamment une puce dédiée à l'intelligence artificielle, notamment pour le système de caméra frontale TrueDepth. La firme de Cupertino n'est pas la seule à travailler sur ce genre de puces.

Le prestigieux Massachusetts Institute of Technology conçoit aussi des puces pour l’IA. Leur dernière création est même 3 à 7 plus rapide dans son exécution que ses prédécesseurs tout en offrant une consommation réduite jusqu’à 94%.

Avec ces améliorations, cette puce devient parfaite pour les réseaux de neurones locaux, comme ceux embarqués dans nos téléphones ou dans certains appareils de la maison – on pense notamment aux enceintes connectées comme les Amazon Echo ou Google Home -.

C’est une démonstration prometteuse […] Cela va très certainement étendre les possibilités d’utilisation de réseaux neuronaux convolutifs plus complexes pour la classification d’images et de vidéos dans l’Internet des objets du futur“, s’enthousiasmait Al Dario Gil, vice-président chez IBM.

Tags :Via :Ubergizmo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité