Quand les scientifiques maltraitent le Spot Mini de Boston Dynamics

Boston Dynamics robot Spot Mini

NON, ON NE MALTRAITE PAS LES ROBOTS ! (Ouais, on en a gros) Même quand ceux-ci font un peu peur, car bien trop intelligents. Nous en parlions récemment, l'engin de Boston Dynamics sait aujourd'hui ouvrir les portes, avec son bras ou son visage,  désormais les tests sont allés... un peu plus loin.

Pour tester les capacités de résistance des robots, les scientifiques sont prêts à tout, et même à les maltraiter. La vidéo qui suit va certainement vous serrer un peu le coeur tant l’homme s’acharne sur le spot Mini. Rappelons que ce dernier veut simplement ouvrir une porte, nous ne sommes pas dans Jurassic Park, il n’y a pas de raisons de paniquer. 

“Le Spot Mini semble équipé d’un système de contrôle très avancé, mais il est difficile de dire s’il est autonome ou si quelqu’un le pilote à distance. Une chose est sûre, ce nouveau Sport Mini est impressionnant… et quelque peu effrayant aussi !”

C’est vous mettre la larme à l’oeil, un peu comme si Bambi perdait sa maman une seconde fois ou lorsque Mufasa meurt dans le Roi Lion (oui, nous exagèrons, ce ne sont que quelques boulons, processeurs et autres joyeusetés, mais tout de même.).

Entre test de robustesse et violence sur un innocent robot, il n’y a qu’un pas, la frontière est tenue… Boston Dynamics a beau préciser “Remarque : Ce test n’irrite pas le robot et ne l’endommage pas.”. Nous sommes loin d’être convaincus.  

Tags :Sources :boingboing

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité