Arrêtez tout ! Demain, c’est la journée mondiale sans Facebook !

Facebook

Cette année, pas d'excuse, on vous prévient la veille, histoire que vous ne vous connectiez pas "par inadvertance" de bon matin. (Caps lock on) DEMAIN C'EST LA JOURNEE SANS FACEBOOK (Caps lock off, restons corrects et gentlemen).

Vous ne pourrez pas tricher, il s’agira de tenir vingt-quatre heures sans poke, sans lire les murs de vos amis, sans savoir qui est à nouveau célibataire, sans aimer et sans commenter quoi que ce soit. Pas même une petite expression d’humeur, un GIF sur Messenger ou un changement de photo de profil.

Oui, le 28 février a pour but de nous faire lâcher ce réseau qui rend addicts deux bons milliards d’usagers (sans doute moins avec les faux comptes, ou non actifs, mais le chiffre reste impressionnant) ! En revanche, disons qu’en quelques année d’existence, la Journée Mondiale Sans Facebook n’a pas franchement fait beaucoup d’adeptes. Le but n’est pourtant pas insensé, il s’agirait de lutter contre l’addiction à la cyber dépendance et de protester contre l’intrusion des pubs.

Prêts à au moins essayer de décrocher ?

On sent l’angoisse monter pour certains et la crise de panique, voire d’apoplexie pour d’autres. La chercheuse Sherry Turkle dans son livre Alone Together explique à quel point la technologie nous éloigne les uns des autres avec l’illusion de nous en rapprocher. N’est ce pas là tout le paradoxe des réseaux… 

Quoi qu’il en soit, le 28 février, votre mission sera de bannir Facebook. On sent que la tâche va se révéler délicate pour beaucoup… Nous y compris ! Et au passage, aujourd’hui, c’est la journée internationale de l’ours polaire. Vous savez tout.

Sus à nos pigeons voyageurs !

Pigeon voyageur

Tags :Sources :journee-mondiale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité