Pour Cellebrite, outrepasser la sécurité de l’iPhone est de sécurité publique

piratage

Certains pensent que Apple devrait obtempérer aux demandes des gouvernements pour débloquer les iPhone. D'autres sont d'accord pour que la sécurité et le chiffrement devraient être maintenus, l'appareil restant la seule propriété de son possesseur.

Cette situation ambigüe a mené certaines agences gouvernementales américaines, comme le FBI, à demander de l’aide à l’extérieure, comme à la société Cellebrite. Celle-ci affirme être capable de déverrouiller des iPhone sous iOS 11.2.6, la dernière version d’iOS. Et pour cette société, ce qu’elle fait est de sécurité publique, purement et simplement.

Interrogé par Forbes, le directeur marketing Jeremy Nazarian déclarait : “il y a là un impératif de sécurité publique. […] Nous nous sentons dans l’obligation de servir celles et ceux qui œuvrent à la sécurité publique.

Naturellement, Cellebrite ne partage pas le secret du déverrouillage de l’iPhone mais le directeur de Point3 Security Ryan Duff pense qu’il utilise une faille dans Apple Secure Enclave. En théorie, Cellebrite aurait besoin de moins de 23 heures pour pénétrer un iPhone uniquement protégé par un mot de passe à 6 chiffres.

Tags :Via :Ubergizmo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité