Après le Sprout de HP, voici Android P (qui copie un peu Apple…) !

Android P

Oui, nous avons clairement abusé sur le titre, mais les marques se sont apparement donné le mot. L'un côté hardware et l'autre côté soft (et puis, il n'est pas interdit de rire un peu en ce jeudi). Donc Android P est ainsi dévoilé par Google.

Souvenons nous “selon Bloomberg, proposer un nouveau design. Ceci dans le but d’attirer davantage d’utilisateurs d’iPhone et les faire passer à Android.” Cela n’a pas raté. 

“Selon le rapport en question : “Un objectif important avec la mise à jour de cette année pour le système d’exploitation mobile de Google est de persuader davantage d’utilisateurs d’iPhone à passer à un appareil Android en améliorant le design du logiciel, selon nos sources.”

Ainsi donc, la mise à jour de la bête et ses améliorations – du célèbre système d’exploitation mobile du big G – ont été publiées aujourd’hui par la société. Les développeurs et les passionnés d’Android peuvent désormais la faire fonctionner sur certains appareils. Précisément, ne sont concernés que les smartphones Pixel, Pixel XL, Pixel 2 et Pixel 2 XL. Il n’y a pas d’images pour les Nexus 5X, Nexus 6 et la tablette Pixel C.

Une API est ainsi disponible pour profiter des nouvelles fonctionnalités, la géolocalisation indoor via le Wi-Fi RTT, des améliorations de la caméra, une plus grande confidentialité, le support des découpes dans l’écran et donc… Comme Apple et son iOS. La version alpha sera disponible pour les développeurs afin qu’ils soient prêts à en découdre lors de la traditionnelle conférence estivale I/O de Google.

Priorité aux devs… 

Google n’a pas encore détaillé les nouvelles fonctionnalités d’Android P destinées aux consommateurs.

Pour finir, laissons la voix à nos confrères de Silicon :

“Google reste à l’affût dans le domaine de l’intelligence artificielle avec l’API « Neural Networks » (« réseaux neuronaux » en français) dans sa mouture 1.1. Introduite dans Android 8.1 afin d’accélérer l’apprentissage automatique (Machine learning), elle gagne 9 nouvelles opérations. A noter que le Pixel 2 bénéficie d’une telle accélération matérielle grâce à la présence du DSP Hexagon embarqué dans son SoC (System on Chip) Snapdragon 835.

Accrochez-vous pour le calendrier :  Google prévoit de diffuser une bêta en mars, suivie d’une troisième pré-version en juin et d’une « release candidate for testing » toujours en juin alors que la 5ème pré-version sera, elle, libérée en juillet. 

Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité