Un séjour prolongé dans l’Espace modifie votre ADN, selon une étude

Espace

Dans les comics, l'Espace, et les météoroïdes qui viennent s'écraser sur Terre, sont souvent la source des super-pouvoirs des personnages. Dans une tout autre mesure, il est aujourd'hui avéré qu'un séjour prolongé dans l'Espace influe directement sur l'ADN...

Selon les résultats préliminaires de la Twins Study de la NASA – qui suit de près les jumeaux astronautes Scott et Mark Kelly -, lorsque Scott Kelly est revenu sur Terre, il était un autre homme. Non pas qu’il avait des super-pouvoirs, mais son ADN a été modifié. Les deux hommes ne sont donc plus véritablement jumeaux.

Le séjour dans l’Espace de Scott Kelly, qui a duré environ un an, a occasionné la transformation d’environ 7% de son ADN, ADN en relation directe avec au moins cinq fonctions biologiques. Ces changements incluent notamment l’hypoxie dans les cellules, de possible dommages sur les mitochondries, des modifications dans les longueurs des télomères, le collagène, la coagulation et la formation osseuse.

Ces modifications seraient dues aux déplacements des fluides et à la gravité zéro. Ces découvertes sont extrêmement importantes dans l’optique d’une mission de trois années vers Mars. Comprendre les effets d’un tel voyage sur l’ADN est capital.

Tags :Via :Ubergizmo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité