Test : Samsung Galaxy S9 – Meilleur design, meilleures performances, meilleure caméra

Samsung Galaxy S9

Samsung a annoncé récemment ses smartphones haut de gamme Galaxy S9 et Galaxy S9+ durant le Mobile World Congress de Barcelone. Une fois encore, nombre de rumeurs étaient avérées : le Galaxy S9 est tout ce que l'industrie s'attendait à voir, et même un peu plus. Nous avons pu passer du temps avec les deux appareils et au-delà des spécifications, Samsung s'est attelé à peaufiner ses cas d'usage. Regardons de plus ce qui, selon nous, sera le smartphone Android le plus populaire de l'année.

Galaxy S9 vs S9+ : les différences

Comme à l’accoutumée, les Galaxy S9 et S9+ partagent de nombreuses caractéristiques. Cependant, la taille plus élevée (et le prix) du Galaxy S9+ permet d’ajouter quelques suppléments qui font du S9+ un appareil légèrement plus puissant.

  • Taille d’écran : 5,8 pouces contre 6,2 pouces
  • Caméra : le S9+ a une caméra arrière secondaire avec zoom optique 2X et Bokeh rapide (floutage de l’arrière-plan)
  • RAM : 4 Go contre 6 Go
  • Capacité de la batterie : 3 000 mAh contre 3 500 mAh
  • Dimensions
    • S9 : 147,7 x 68,7 x 8,5 mm, 163 g
    • S9+ : 158,1 x 73,8 x 8,5 mm, 189 g

Si l’expérience utilisateur peut en être légèrement affectée, l’écran plus grand et le second capteur représentent les différences les plus notables. La taille de la batterie pourrait aussi être importante mais la plupart des utilisateurs l’ont aujourd’hui très bien compris.

Design industriel : des changements par étapes

Samsung Galaxy S9

Pour 2018, Samsung ne change pas drastiquement l’apparence déjà très populaire avec les Galaxy S8/S8+/Note 8. Et de bien des manières, c’est tout à fait compréhensible, et il serait bien difficile de reprocher à un fabricant de garder ce qui est aujourd’hui le meilleur design industriel, alors que certains concurrents proposent le même design depuis plusieurs années. Cependant, certaines modifications ont un impact significatif sur une utilisation quotidienne :

  • Localisation du capteur d’empreinte : le lecteur d’empreinte arrive au centre du téléphone, juste sous le module caméra. Sur les Galaxy 8, il était placé à côté. C’était  assez dérangeant de trouver le capteur, au début. Il était d’ailleurs aussi un peu haut sur l’appareil.
  • Les téléphones sont un peu plus petits : Samsung a supprimé 1,2 mm dans la hauteur du Galaxy S9 et 1,4 mm sur le S9+. Le S8 était déjà très compact, par rapport à sa puissance, on appréciera donc le S9 20 à 30% plus puissant et un peu plus compact encore.
  • Haut-parleurs stéréo : il y a un haut-parleur en bas et un en haut – tous deux fournis par AKG, une société qui appartient désormais à Samsung -. Samsung a aussi rendu la sortie 1,4 fois plus puissante et lorsque nous avons testé la qualité du son, le résultat était plus intéressant que celui proposé par le S8. L’appareil est compatible Dolby Atmos, parfait pour le surround. L’Atmos peut être activé globalement dans les paramètres.

Résistance du design

Samsung Galaxy S9

Comme vous pouvez vous en douter, les Galaxy S9 et S9+ sont tous deux certifiés IP68, ce qui signifie que la poussière ne sera pas un problème et que les appareils peuvent être immergés jusqu’à 30 mètres de profondeur sans souffrir de l’eau. L’eau est une raison très courante dans le décès des téléphones, l’IP68 est importante.

Le design en verre incurvé du Galaxy S9 offre un look luxueux unique, mais cela rend aussi l’appareil très peu résistant au fissures s’il venait à tomber sur une surface dure. 50% des chocs ont lieu sur les coins et les bords lors d’une chute. Et comme les bords sont aussi en verre, le risque de fissure est plus élevé. Nous recommandons donc d’utiliser une coque qui réduira grandement les risques. À vous de voir.

Le Galaxy S9 n’a reçu aucune certification liée aux chocs ou aux vibrations, comme la certifiation MIL-STD-810. Pour l’heure, rares sont les téléphones à l’avoir mais des appareils comme les LG V30 ou V30S passent des tests conçus pour le transport militaire.

Conclusion sur le design

Le design industriel du Galaxy S9 devrait être considéré comme le meilleur au monde. C’est beau, ça fait son effet en main et c’est l’un des plus délicats à fabriquer avec des matériaux de très grande qualité. Même si on le regarde d’un point de vue purement technique, en ignorant l’esthétique, le design du Galaxy S9 offre un rapport performances/taille, des performances de caméra et une densité de batterie par pousse cubique extrêmement élevés. Beau et puissant, le package complet, diront certains.

Écran

Samsung Galaxy S9

L’écran Super-AMOLED du Samsung Galaxy S9 a la même taille que celui du Galaxy S8 de l’année dernière et, à première vue, la qualité d’image est très comparable. Seules une analyse technique et des mesures approfondies permettraient de révéler d’éventuelles subtiles différences dans le rendu des couleurs. L’amélioration la plus visible est probablement celle de la luminosité, d’environ 15%, pour atteindre environ 700 NIT si nous la mesurions – nous le saurons une fois les premiers exemplaires livrés -.

Avoir un écran plus lumineux offre de nombreux avantages mais le plus intéressant est très certainement la faculté de voir des images plus nettes, en extérieur, lorsque le Soleil brille (ou avec des lunettes de Soleil). Autant d’utilisations très courantes, et la différence avec un écran classique à 300-450 NIT est évidente.

Parce qu’il est basé sur la technologie OLED, l’écran du Galaxy S9 offre un ratio de contraste incroyable, avec de pixels noirs très profonds et des couleurs éclatantes. La gammes Galaxy S a toujours été offert des smartphones avec de très bons écrans, et celui-ci n’est pas différent. En vérité, quand nous avons réalisé le test du Galaxy Note 8, nous avions remarqué une exceptionnelle uniformité dans la luminosité, nul doute que le Galaxy S9 se comportera de la même manière.

Appareil photo : la star

Samsung Galaxy S9

Avec une accroche marketing qui dit “L’appareil photo réinventé“, Samsung avait besoin d’un composant plus que solide pour appuyer ses dires, et les systèmes de caméra des S9 et S9+ sont extrêmement avancés et performants. Voici pourquoi :

Tout d’abord, l’appareil principal à l’arrière est un appariel 12 MP avec stabilisation optique de l’image, épaulé par un capteur très puissante, probablement un Sony. Samsung a déclaré que l’appareil avait un système d’autofocus dual pixel – le plus puissant à l’heure actuelle sur mobile – et une nouvelle ouverture double de f/1,5 à f/2,4 (comme sur le flip-phone Samsung W2018). Enfin, ce nouveau capteur a une mémoire embarquée permettant des déclenchements ultra-rapides, y compris pour réaliser des vidéos à 940 ips pour des slow-motion exceptionnels.

Pour la photographie, une ouverture à f/1,5 est très importante. L’ouverture est liée à la taille du trou qui laisse entrer la lumière dans l’appareil, jusqu’au capteur. Ce n’est pas une mesure directe mais c’est un bon indicateur lorsque l’on compare des appareils photos mobiles et des capteurs de dimensions comparables. Une ouverte de f/1,5 offre environ 28% de lumière entrante supplémentaire que le capteur du S8 qui ouvre à f/1,7, selon Samsung. Comme vous pouvez l’imaginez, c’est très utile pour des scènes en faible luminosité.

Étant donné que le Galaxy S8/S8+/Note 8 était déjà le Numéro 1 ou 2 en terme de photo (selon ce que vous pensez des photos du Google Pixel 2), le Galaxy S9 devrait être le meilleur téléphone photo à sa sortie.

Samsung Galaxy S9

L’ouverture double 1,5 / 2,4 devrait se révéler fort utile lorsque la luminosité est forte et lorsque vous voulez moins de flou sur l’arrière-plan, comme n’importe quel autre appareil photo (à f/1,5, on a davantage de flou naturel). Je n’ai pas regardé du côté des vitesses de déclenchement maximales donc je ne suis pas sûr qu’il y ait des cas avec “trop de lumière entrante”. Passer à f/2,4 résoudrait rapidement le souci.

À noter, l’ouverture ne peut être positionnée que sur 1,5 ou 2,4. Pas entre les deux. C’est déjà surprenant de voir un tel mécanisme dans un si petit module photo. Passer de l’une à l’aatre des configurations pouvait paraître impossible, et pourtant…

Extrêmement capable en faible luminosité

Samsung Galaxy S9

Lorsque nous avons du temps avec le téléphone, nous avons pu comparer les facultés du Galaxy S9 en faible luminosité. Samsung a même un dispositif de démonstration, avec un boîte noire et une image faiblement éclairée. Vous pouvez prendre une photo avec votre téléphone puis avec le S9 et comparer les résultats. Et wow : c’est le jour et la nuit ! L’image ci-dessus montre les différences des niveaux de bruits par rapport au Galaxy S8+, très certainement le meilleur appareil photo du 2018 : la différence est claire et nette.

Samsung Galaxy S9

Très clairement, le S9 fait aussi mieux que notre Galaxy Note 8 de teste en terme de luminosité et de bruit (et ce n’est pas simple). C’est une démonstration tellement puissante que Samsung laissera le grand public tester la chose de lui-même (dans certains points de vente) par rapport à leur téléphone actuel. Aucun doute que la comparaison créera un véritable choc pour certain(e)s.

La photo que nous avons prise de cette bouteille ci-dessous met en évidence cette différence. Comme vous pouvez le voir, le Galaxy S9 produit des images avec un minimum de bruit, même lorsque comparées avec le Note 8. La balance des blancs est aussi plus précise et reproduit plus fidèlement les couleurs originales de la bouteille.

Samsung Galaxy S9

Samsung expliquait aussi que les capacités du Galaxy S9 en faible luminosité sont facilitées par un algorithme de réduction de bruit. Une technique rendue célèbre par le travail effectué sur la caméra du Google Pixel. Je pense que Samsung et LG (parmi d’autres) l’ont aussi utilisée l’année dernière, mais avec ce nouveau capteur, l’algorithme devrait être plus efficace encore.

Le Galaxy S9 peut capturer jusqu’à 12 photos (divisées en 3 groupes de 4 images) et les combiner pour produire une photo avec nettement moins de bruit.

Super slow motion

Comme nous l’avons dit précédemment, le Galaxy S9 est capable de capturer des vidéos jusqu’à 960 ips. Une performance relativement nouvelle, jusqu’alors réservée à quelques téléphones Sony XPERIA équipés du capteur Sony IMX400. Des vidéos à 960 images par seconde représentent énormément de données, et la raison pour laquelle c’est possible ici, c’est parce que le capteur de la caméra dispose de sa propre mémoire pour capturer énormément de clichés… jusqu’à ce que la mémoire soit pleine.

Comme vous pouvez l’imaginer, à ce rythme, impossible de tenir plus d’une seconde ou deux. Il est donc très difficile de calculer le moment exact où déclencher. Quelque chose dont les utilisateurs de téléphones Sony se sont vite rendus compte en enregistrant à 960 ips.

Samsung a rendu le slow motion à 960 ips bien plus utilisable en permettant à la caméra de déterminer “quand” déclencher l’enregistrement à 960 ips, plutôt que de laisser l’utilisateur gérer. Le temps de réaction d’un humain étant d’environ une seconde, l’application caméra réagit 1 000 fois plus vite. La caméra détecte le mouvement dans une zone spécifique de la scène, représentée par un rectangle. Le Slow-Mo 960 FPS de Samsung est un bon exemple d’ergonomie.

Nous l’avons testé et c’est vraiment sympa pour capturer des scènes qui passent du statique à l’animé, comme des ballons qui explosent, de l’eau versée dans un verre, un objet qui atterrit par terre, etc. L’application Caméra de Samsung peut aussi enregistrer des vidéos normales, passer en slow-mo 960 ips et revenir en vitesse normale lorsque la mémoire est pleine. C’était vraiment sympa et toutes nos tentatives ont été couronnées de succès. Samsung propose même un outil de création de GIF pour transformer les vidéos en GIF animés pour du partage sur les réseaux sociaux.

Si vous n’avez pas besoin du slow-motion à 960 FPS, le téléphone supporte aussi le slow-mo à 240 images par seconde en 1080p. La seule limite, dans ce cas, sera celle du stockage de votre téléphone.

Le Galaxy S9+ et son zoom 2X et effet Bokeh

Samsung Galaxy S9

Grâce à sa taille, le Galaxy S9+ offre un plus grand volume interne pour ajouter un module photo secondaire avec un autre capteur 12 MP et un téléobjectif 2X avec ouverture à f/2,4. Une configuration très similaire à celle du Galaxy Note 8.

Cette caméra secondaire offre un niveau de détails légèrement meilleur sur les photos au zoom lorsque la luminosité est faible. Elle sert aussi de capteur pour les calculs de profondeur indispensables pour flouter l’arrière-plan via logiciel. Il s’agit de la Photographie Portrait, un outil souvent utilisé. Pour l’heure, c’est à l’utilisateur de passer en Mode Portrait, le déclenchement n’est pas automatique.

Logiciel

Le Galaxy S9 sera lancé avec Android 8 Oreo, et ce n’est pas une surprise. L’interface utilisateur générale sera très familière aux utilisateurs Samsung, avec quelques modifications ici et là. L’application caméra offre des accès simplifiés à certaines fonctionnalités. Nous n’avons pas eu le temps de plonger dans les détails mais les habitués de la gamme Galaxy ne devraient pas se sentir dépaysés.

Bixby devient plus intelligent

Samsung a fait de nombreuses améliorations sur Bixby, son assistant personnel inteligent. La société a révélé que 50% de ses clients l’utilisaient, d’une manière ou d’une autre. C’est peut-être un chiffre gonflé, mais c’est tout de même une part importante. Cela étant dit, il n’est pas totalement surprenant que les assistants vocaux se révèlent plus rapides pour de nombreuses tâches, comme mettre une alarme, poser une question simple – conversion de température, météo – et bien davantage.

Samsung Galaxy S9

La fonctionnalité que nous avons préférée chez Bixby, c’est la traduction de texte en surimpression en temps réel. Auparavant, l’utilisateur devait prendre une photo ou une image statique et Bixby traduisait les textes. Aujourd’hui, il suffit de pointer la caméra sur un texte et de voir la traduction s’afficher juste au-dessus, en réalité augmentée. Certaines applications fonctionnent de cette manière, mais c’est une bonne chose de voir que Samsung l’a intégré dans Bixby.

Une expérience bureau avec Samsung DEX mise à jour

Samsung Galaxy S9

Le DEX Pad est une station qui permet de transformer votre Galaxy S9 en ordinateur de salon lorsque connecté à un grand écran. Nous avions utilisé la DEX Station avec le Galaxy S8 et suivi les différentes mises à jour avec le Galaxy Note 8. Le DEX Pad apporte des améliorations significatives.

Le DEX Pad a deux ports USB. Grâce à ceux, vous pouvez être connecté à un réseau plus tard et brancher clavier/souris. Il y a aussi un port HDMI pour connecter un écran. À l’intérieur, le DEX embarque un ventilateur pour refroidir le téléphone en cas de session prolongée. Pas de port Ethernet, par contre, comme sur la DEX Station.

Samsung Galaxy S9

Nouveau châssis : la DEX Station ressemblait à un support de recharge mais le DEX Pad 2018 voit le téléphone être tenu à l’horizontal. Cela permet notamment d’utiliser l’appareil comme pavé tactile et les éléments audio (les haut-parleurs et la prise jack 3,5 mm) restent accessibles et disponibles. Une modification qui provient des retours utilisateurs de l’année dernière.

La résolution maximale est désormais de 2K et non plus du FullHD, et cela fait une grande différence en terme de taille d’écran et de choix. Les gens sont plus productifs avec un grand écran, et il vaut mieux avoir une résolution élevée si vous en utilisez un. L’alimentation, quant à elle, vient d’un connecteur USB-C, le téléphone se recharge pendant l’utilisation.

Enfin, Samsung a travaillé avec des éditeurs de solution cloud (VMWare…) pour améliorer l’accessibilité des applications Windows via DEX. C’est très important pour les sociétés qui veulent tout avoir à portée de main, y compris un OS hébergé dans un datacenter. Pour les employés, c’est l’opportunité de n’avoir qu’un appareil très fin, comme une tablette, et pourquoi pas, un téléphone Galaxy S.

Samsung n’a pas encore révélé si ce nouveau dock DEX fonctionne avec les téléphones précédents. Techniquement parlant, ce serait tout à fait possible, mais il faudra probablement une mise à jour logicielle.

J’adorerais voir Samsung proposer une option plus simple pour connecter le Galaxy S9 à un écran via USB-C vers HDMI et profiter d’un mode clone ou d’un écran secondaire, comme Huawei le fait avec les Mate 10/10 Pro. Si l’expérience offerte par le DEX est certainement plus confortable, c’est bien aussi de savoir qu’il ne suffirait que d’un câble, simple, rapide, peu cher et efficace.

Déverrouillages via l’iris et le visage unifiés

Avec le Galaxy S9, le déverrouillage via un scanner de l’iris et celui via la reconnaissance faciale ont été fusionnés dans une seule et même fonctionnalité. Il faut toujours configurer les deux, évidemment, mais elles peuvent se complémenter selon les conditions de luminosité. Par exemple, le scanner rétinien fonctionne dans le noir parce qu’il utilise un système d’illumination. A contrario, en cas de forte lumière, l’infrarouge peut être perturbée. La reconnaissance faciale fonctionne mieux dans ce cas, alors qu’elle est à la peine dans la pénombre.

La chose importante à ne pas oublier est que la reconnaissance faciale est toujours basée sur une image 2D, pas assez sécurisée pour les paiements. Il est aussi possible de tromper le système avec une simple photo. Le scanner rétinien est, quant à lui, plus sécurisant même que les empreintes digitales.

Batterie

Samsung Galaxy S9

La capacité des batteries des Galaxy S9 et S9+ est identique à celles des Galaxy S8 et S8+. S’il y a effectivement des téléphones offrant davantage de batterie, il est intéressant de noter que les Galaxy S offrent un écran ratio batterie/taille. Et comme vous vous en doutez bien, la batterie n’est pas amovible.

Les téléphones sont compatibles avec la recharge rapide et Samsung a précisé qu’ils étaient compatibles avec le protocole Qualcomm Quick Charge 2.0.

Il y a aussi de la recharge rapide en mode sans fil mais pour l’heure, aucune indication quant à la vitesse de celle-ci, en particulier par rapport à la concurrence. Il va falloir s’y intéresser de près lorsque la recharge rapide se sera démocratisée.

Performances système : vitesse maximale avec le Snapdragon 845

Ce ne fut pas un secret bien longtemps : le Galaxy S9 est le premier téléphone propulsé par la plateforme Qualcomm Snapdragon 845. Nous avons eu une présentation détaillée durant le Qualcomm 5G Summit en Décembre dernier et nous avons pu réaliser quelques benchmarks il y a quelques semaines. Comme il fallait s’y attendre, les résultats montrent un vrai fossé entre la nouvelle plateforme et tout ce qui a pu exister sur Android.

Samsung Galaxy S9 Samsung Galaxy S9

Comme vous pouvez le voir dans les graphiques ci-dessus, le gain en terme de performances est impressionnant, et cela ne prend même pas en considération les modifications au niveau des unités de calcul, celles-ci ne sont pas mesurées par les applications de benchmarks qui se concentrent sur le CPU, le GPU (et la RAM). Cela représente environ la moitié des unités de calcul présentes dans les plateformes SoC modernes.

Comme toujours, le processeur de l’iPhone 8/X montrent d’excellentes performances. Cependant, ces scores ne reflètent pas toujours une véritable domination dans les tests qui reproduisent des jeux, comme GFXBench, lequel sollicite le CPU et le GPU.

Autre élément souvent négligé par les benchmarks, la consommation. Le Snapdragon 835 offrait déjà un gain important par rapport au Snapdragon 821 mais le Snapdragon 845 va plus loin encore, même lors de la lecture vidéo ou en jeu 3D/réalité virtuelle. Hautes performances et consommation plus faible (pour une même tâche), voilà un combo très puissant.

Nous savons que le Galaxy S9 des États-Unis sera équipé de la puce Snapdragon 845. D’autres régions du monde y auront droit mais la liste n’est pas connue aujourd’hui. Dans certaines régions, le S9 tournera grâce au processeur maison Exynos 9810. Nous n’avons pas eu l’occasion d’étudier la bête, nous le ferons dès que possible.

Le Galaxy S9 a 4 Go de mémoire, le S9+ 6, comme le Galaxy Note 8. La RAM supplémentaire est très prisée par les utilisateurs qui font beaucoup de multi-tâches, et nous la recommandons aussi aux gens qui ont beaucoup d’applications. Pour la plupart, 4 Go suffit souvent. L’utilisation de la RAM dépend de vos usages et il est bien difficile pour les tierces parties de prédire de combien de RAM vous aurez besoin. Si votre téléphone actuel semble souvent à la peine, vous pourriez vouloir explorer cette possibilité.

Les options de stockage interne sont 64, 128 et 256 Go pour le S9 et le S9+, lesquels peuvent être étendus jusqu’à 400 Go avec une microSD. Le Galaxy S9 utilise une interface compatible jusqu’à 2 To. Cependant, les plus grosses cartes n’atteignent “que” 400 Go. Samsung a confirmé avoir testé certaines de ces cartes, et elles fonctionnent avec le S9.

Avoir un stockage microSD peut être très pratique, particulièrement pour celles et ceux qui téléchargent ou capturent des vidéos en HD voire 4K. Si les cartes microSD sont moins rapides que le stockage interne, nombre d’applications n’ont pas besoin de la vitesse proposée par le stockage interne. Et les cartes mémoire sont bien moins onéreuses qu’une mise à jour de la mémoire interne.

Modem : LTE CAT18, 1,2 Gbps

À l’intérieur du SoC Snapdragon 845 se trouve un modem LTE intégré Qualcomm X20 capable d’atteindre des vitesses de 1,2 Gbps. Impossible, ou presque, d’atteindre ce débit en conditions réelles, avec les infrastructures existantes, mais des vitesses plus élevées permettent d’améliorer l’expérience ressentie en terme de connectivité, ce qui se ressent finalement tout le temps.

Avec des opérateurs qui investissent constamment pour améliorer les débits, l’expérience sans fil des possesseurs de S9 devrait s’améliorer dans les mois/années à venir, ce qui en fait un investissement très intéressant.

Le modem X20 supporte aussi davantage de combinaisons de fréquences LTE, augmentant les chances que l’un des opérateurs de votre région déploie de telles vitesses. Impossible de savoir de quoi sera fait l’avenir mais les opérateurs ont tout intérêt à vous faire miroiter des débits plus élevés – pour vous faire payer davantage, aussi -. La logique est simple : plus votre modem est rapide, moins vous occupez les ondes. Et plus les opérateurs peuvent servir de clients avec l’infrastructure existante.

Conclusion : le smartphone de l’année 2018 à abattre

Le Galaxy S9 est une belle évolution du Galaxy S8. En surface, il paraît très similaire à son prédécesseur mais sous le capot, le système de caméra, la puissance de calcul et les communications sont très grandement améliorés, en faisant un appareil de la nouvelle génération.

Outre les changements au niveau matériel, Samsung s’est concentré sur les cas pratiques, ceux qui comptent vraiment pour les utilisateurs. La caméra du S9 place une fois encore la barre très haut, avec des performances impressionnantes en faible luminosité et en slow-motion.

Pour être honnête, il serait aujourd’hui très difficile de rivaliser avec le Galaxy S9 actuellement. Xiaomi a cela dit annoncé un téléphone sous Snapdragon 845 via Twitter et Sony en a un lui aussi dans sa manche.

Les Samsung Galaxy S9 et S9+ sont disponibles dès à présent. Comptez au minimum 859€ pour le S9 et 959€ pour le S9+.

Tags :Via :Ubergizmo
  1. On risque de me tabasser mais:
    “Meilleur design”… d’un smartphone à un autre… Peu importe la marque, il n’y a que de vulgaire différence entre un pavé avec un écran dessus et un autre pavé plus grand avec un écran dessus.
    Avant on avait le choix entre un clapé, un coulissant (en longueur ou largeur), un “normal”, et même des rotatifs!
    Là… Un triste pavé avec un écran dessus…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité