La vente de Uber à Grab en Asie serait-elle anticoncurrentielle ?

Uber

Récemment, plusieurs rapports évoquaient la volonté de Uber de quitter l'Asie du Sud-Est. Il y a quelques jours, la société annonçait la vente de toute son activité dans la région à son rival local Grab. Cette acquisition fait de ce dernier le service principal sur le marché mais les autorités de Singapour jugent l'opération anticoncurrentielle.

Grab, société basée à Singapour, avait officiellement annoncé le rachat il y a quelques jours. Si Uber quitte donc effectivement l’Asie du Sud-Est, la société garde 27,5% d’actions chez Grab – estimé à plus de 6 milliards de dollars -.

La stratégie de Grab concernant cette acquisition est déjà très claire : d’ici deux semaines, l’application Uber sera fermée et tous les passagers et conducteurs seront transférés sur sa propre plateforme. Uber Eats sera quant à lui intégré au service de livraison de Grab.

La Commission de la Concurrence de Singapour a, de son côté, annoncé se pencher sérieusement sur cette transaction, estimant que la vente pourrait violer la section 54 du Competition Act de Singapour. Ont aussi été proposées des Interim Measures Directions (IMD), qui verraient Grab et Uber “maintenir une tarification indépendante préalable à la transaction, une politique de tarification claire et des options produit variées“. À suivre !

Tags :Via :Ubergizmo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité