Le cannabis synthétique «légal» a tué deux personnes en Illinois

Cannabis

Si en France, le cannabis est encore interdit, certains états commencent à le légaliser et notamment chez l'Oncle Sam. Le département de la santé publique de l'Illinois (IDPH) a rapporté 56 cas d'effets indésirables liés à la prise de produits de cannabinacées synthétiques, parfois appelés K2 ou Spice, et ce sur une courte période, puisque les premiers cas ont commencés à poindre le 7 mars 2018.

Le ministère de la Santé publique de l’Illinois a publié un avertissement au sujet de ces substituts. Il y a de quoi s’inquiéter, en plus des deux décès, les patients ont présenté des symptômes graves, allant d’hémorragies internes à des saignements au niveau des yeux, des oreilles et de la bouche.

Le cannabis synthétique est un produit chimique fabriqué par l’homme, qui peut être pulvérisé sur des plantes séchées pour être fumé. Si les produits courent en Amérique, et que l’on vous propose ce type de substances dans l’hexagone (personne ne juge et personne n’est dupe), mieux vaut clairement faire l’impasse, ne serait-ce que dans le doute.

En effet, ces substituts ne sont pas uniquement l’apanage des Etats-Unis, certains endroits comme l’Australie interdisent les drogues synthétiques, purement et simplement. La souche trouvée dans l’Illinois est particulièrement dangereuse, puisqu’elle comprend l’un des ingrédients principal de la mort aux rat, le brodifacoum, un anti-coagulant puissant. Il bloque les effets de la vitamine K, ce qui provoque de graves saignements.

Pour se rétablir, les gens doivent prendre des doses très élevées de ladite vitamine K pendant des mois. Si l’Australie est aussi stricte, il n’y a pas de raison que de tels procédés chimiques n’aient pas mis une molécule sur notre territoire… Prudence est mère de sûreté. 

Tags :Sources :illinois
  1. AIDE LA VENTANT LIBRE SERVICE DES ALC00LS EN T0UX GENRE….
    0N NAN PARLE… 2 T0UX LAIDE & GARS QUEUE SAHA CAUSER… ???

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité