Facebook admet avoir supprimé certains messages privés de Mark Zuckerberg

Mark Zuckerberg

Si vous voulez supprimer des messages embarrassants, WhatsApp ou Instagram vous le permettent... mais Facebook non. À moins que vous ne soyez Mark Zuckerberg, le PDG et cofondateur du réseau social.

En effet, selon TechCrunch, certains vieux messages privés envoyés par Mark Zuckerberg et d’autres cadres ont disparu des boîtes de réception Facebook Messenger. Et la société a confirmé la chose.

Facebook a même donné la raison de cette opération : “Après le piratage des emails de Sony Pictures en 2014, nous avons fait un certain nombre de changements pour protéger les communications de nos cadres. Cela incluait de limiter la durée de conservation des messages de Mark sur Messenger. Nous avons fait cela en total légalité avec nos obligations légales pour préserver les messages.

Des mesures qui montrent bien l’impact qu’a pu avoir le piratage des emails de Sony au sein de la Silicon Valley. La suppression pure et simple des messages, même si ceux-ci étaient vieux, fut une décision plutôt extrême.

Pour le commun des mortels, un appui long sur un message privé de Facebook fait effectivement apparaître la fonction “Supprimer le message” mais une notice précise que seule votre copie du message sera effectivement supprimée, le message restant visible chez le destinataire. De leurs côtés, Instagram et WhatsApp proposent chacun des options pour effectuer une suppression.

Reste que la suppression de messages, sans mot dire à quiconque, et de manière aussi sélective, va plutôt contre la campagne de Facebook visant à “rendre le monde plus ouvert et transparent“. D’après leur propre politique, la société “doit rendre publique toutes les informations concernant ses intentions, ses objectifs, ses pratiques et ses opérations“.

Un “souci” supplémentaire qui vient s’ajouter au scandale des données de Cambridge Analytica qui a vu pas moins de 87 millions de comptes exposés à des fins politiques.

Tags :Via :Business Insider

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité