Faire la vaisselle est bien la pire des corvées !

vaisselle

Voir la vaisselle qui s'accumule dans l'évier n'est pas réjouissant. Devoir la faire l'est encore moins. Chaque jour, la même question, qui va la faire ? Aujourd'hui, un rapport du conseil des familles contemporaines (CCF) suggère que la réponse à cette question a un impact significatif sur la santé et la longévité d'une relation.

L’étude en question a examiné plusieurs corvées – les courses, le linge, le ménage – et conclut que, pour les femmes engagées dans des relations hétérosexuelles, partager la vaisselle est la responsabilité la plus importante. Les femmes qui le font le plus souvent rapportent davantage de problèmes dans leur relation, y compris au niveau sexuel, que celles qui ont un compagnon qui les y aide.

Pour Dan Carlson, assistant professeur de l’Université de l’Utah et principal auteur de cette étude, l’une des raisons est que “faire la vaisselle est dégoûtant. Il y a de la nourriture pourrie dans l’évier. Si vous avez des enfants, il y a du lait qui a tourné dans des récipients qui sentent vraiment mauvais.” Et cette tâche déjà ingrate n’entraine malheureusement aucun compliment comme ce peut être le cas avec la préparation d’un plat ou le jardinage.

Ces dernières décennies, les hommes ont assumé davantage de corvées quotidiennes. Aujourd’hui, ils y passent environ 4 heures par semaine, contre 2 seulement en 1965. Et la vaisselle est l’une de celles qu’ils font le plus. Entre 1999 2006, la part des couples qui se la partageait est passé de 16 à 29%.

Les couples qui se partagent la vaisselle semblent avoir de meilleures relations. Ceci parce que, selon Dan Carlson, elle peut être faite en équipe. “Tu fais la cuisine, je fais la vaisselle” ou “tu fais la vaisselle le Lundi, je la fais le Mardi” ou encore “on la fait ensemble“. Voire même “tu laves, j’essuie.” Faire la vaisselle encourage les couples à passer du temps ensemble dans la cuisine et travailler simultanément sur une même tâche. Un travail d’équipe qui, s’il est effectué régulièrement, peut faire que les partenaires se sentent plus proches et plus connectés, bien au-delà de la simple et ingrate vaisselle.

 

 

Tags :Via :The Atlantic
  1. Oui ça existe, pourquoi ?
    Je suppose que tu dois avoir un vélo à assistance électrique ?
    Un aspirateur autonome aussi?
    Tu dois aussi avoir un Google home ou équivalent ?
    Je suppose aussi que tu dois faire tes courses au drive ?

    Les assistés le jour où il y aura un problème électrique vous allez tous devenir des larves 😅😂

  2. @flp
    Le lave-vaisselle est loin d’être un gadget…
    Il permet de consommer beaucoup moins d’eau qu’un lavage manuel.
    Peut-on supposer que tu n’as pas de lave-linge et que tu refuse une anesthésie quand tu te rends chez le dentiste ?!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité