WhatsApp affirme qu’ils ne recueillent que “très peu” de données de ses utilisateurs

données Facebook WhatsApp

Facebook est actuellement confronté à un vaste scandale de confidentialité, et si le réseau est pointé du doigt, il va sans dire que tous ses autres produits sont passés au microscope. WhatsApp avait déjà été accusé de partager les données de ses utilisateurs et à la lumière des derniers déboires de Facebook, les équipes ont tenu à témoigner.

La société a donc annoncé aux utilisateurs qu’elle ne recueillait que peu de données puisque les messages sont cryptés de bout en bout, même si certains experts prétendent que WhatsApp conserve une trace des conversations. Deux poids, deux mesures dans cette histoire :

“Vivek Wadhwa, entrepreneur technologique et un universitaire a déclaré au PTI: “Les communications “one to one” entre les utilisateurs sont cryptées et peuvent être aussi sûres que ce que prétend WhatsApp. Mais les métadonnées, informations sur les appels, sont probablement exploitées par l’entreprise. WhatsApp a admis avoir partagé des informations sur l’identité et des informations sur les appareils avec Facebook, ce qui lui permet de fouiner”

Sans pouvoir démêler le vrai du faux, malheureusement, nous aurions tendance à croire l’expert plutôt que Whatsapp, à vous de choisir votre camps. D’ailleurs, sans chiffres, difficile de quantifier ce que signifie “peu de données”…

 

 

Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité