Une lentille de contact qui combine la correction visuelle avec un filtre photochromique dynamique

lentille de contact

Un partenariat entre Transitions Optical et Johnson & Johnson Vision va permettre, pour la première fois, de déployer la technologie photochromique d’adaptation à la lumière sur des lentilles de contact.

Acuvue Oasys avec Transitions Light Intelligent Technology étend la catégorie photochromique au-delà des verres correcteurs, rendant plus largement accessible la maîtrise de l’intensité de la lumière. Dans un certain nombre de situations quotidiennes, la lumière, naturelle ou artificielle, et les rayons UV, peuvent porter atteinte au confort de vision et à la santé visuelle. Acuvue Oasys avec Transitions Light Intelligent Technology offre, pour la première fois, une lentille de contact qui combine la correction visuelle avec un filtre photochromique dynamique et régule en permanence la quantité de lumière qui atteint l’œil.

Selon les variations de lumière, cette lentille de contact passe rapidement de l’état clair à l’état foncé, réduisant ainsi l’exposition de l’œil aux fortes luminosités, à l’intérieur comme à l’extérieur, tout en filtrant la lumière bleue nocive et en bloquant les rayons UV.

“Depuis vingt-huit ans, Transitions Optical innove pour offrir à tous les porteurs de lunettes des verres qui s’adaptent à toutes les conditions de lumière, développant activement la catégorie photochromique. Nous sommes fiers aujourd’hui d’annoncer une solution révolutionnaire qui répondra aux besoins non satisfaits des porteurs de lentilles de contact,” a déclaré Laurent Vacherot, Directeur Général Délégué d’Essilor.

“Mener avec succès notre mission d’apporter une bonne vision à chaque individu sur la planète exige des innovations majeures. L’autorisation de la FDA aux Etats-Unis est une première étape dans notre démarche visant à faire profiter de la protection et du confort de la Transitions Light Intelligent Technology le plus grand nombre de personnes ayant besoin d’une correction visuelle, notamment la population croissante des myopes.”

Les gameurs (et autres évidemment) pourront jouer toute la nuit sans se faire mal aux yeux, sans avoir à nettoyer des lunettes en les repositionnant constamment sur leur nez. Il n’y a plus qu’à attendre qu’elles soient commercialisées et bien sûr, à quel tarif. Le futur est à nos portes.

 

 

Tags :
  1. Que se passe-t-il lorsqu’on passe de dehors à une pièce sombre?
    Pendant 3 minutes, on ne voit rien? Super.

    Pour les gameurs, le souci avec les lentilles est que les yeux s’assèchent rapidement puisqu’on ne cligne plus assez les yeux durant les sessions de jeux. Ça devient vite douloureux.

    Il y a encore moyen d’améliorer tout ça à mon avis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité