Ce bébé est né quatre ans après la mort de ses parents !

bébé

Tiantian est né à la fin de l'année dernière, en Chine, d'une mère porteuse, quatre ans après que ses parents biologiques sont morts dans un accident de voiture. Ses grands-parents ont du affronter une grosse bataille juridique pour que leur petit-fils puisse naître.

Les parents de l’enfant, Shen Jie et Liu Xi, sont morts en 2013, cinq jours avant la date prévue pour l’implantation d’œufs fécondés dans le corps de Liu Xi. Leurs grands-parents, dévastés mais bien décidés à leur permettre de faire de ce rêve une réalité, se sont battus pour obtenir quatre embryons congelés.

Une affaire sans précédent au niveau légal. Après des années d’une bataille juridique, les grands-parents ont finalement eu le droit de disposer comme ils l’entendaient de ces embryons. Ce n’était que le début de nouveaux problèmes. Impossible par exemple de leur faire quitter l’hôpital de Nanjing où ils étaient sans prouver au préalable qu’un autre hôpital allait les conserver. Et ce ne fut pas une mince affaire.

Les grands-parents ont finalement trouvé une institution au Laos, où la maternité de substitution est légale. Encore fallait-il trouver le moyen de les transporter. Impossible par avion – de l’azote liquide, impensable à bord -. Ce fut donc en voiture.

L’année dernière, les embryons ont été implantés dans l’utérus d’une mère de substitution. Celle-ci a donné naissance en Décembre dernier à un petit garçon en pleine santé, baptisé Tiantian (“adorable”).

La question de la nationalité de l’enfant fut aussi délicate. La mère fut amenée en Chine, avec un visa de touriste où elle a pu accoucher. Et puisque les parents de l’enfant étaient morts, les grands-parents ont du faire un test d’ADN pour prouver leur lien de parenté, et obtenir sa garde.

Un combat long et difficile. Le mois dernier, ils ont pu fêter les 100 jours de Tiantian. Lorsqu’il sera plus grand, ils lui raconteront toute cette histoire : “le garçon devait arriver triste dans ce monde. Les autres bébés ont leur papa et leur papa, lui non. […] Nous lui raconterons son histoire. Comment pourrions-nous ne pas le faire ?” Pour l’heure, les grands-parents envisagent de lui dire qu’ils travaillent loin…

Tags :Via :Oddity Central
  1. euh….pourquoi ne pas lui dire la verité tout de suite sur le sort de ses parents biologique ????? ils ont livrés cette bataille juridique et morale pour finalement mentir ????

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité