Pas encore debout ? Ceux qui se couchent tard meurent prématurément !

chouette

Les couche-tard meurent tôt. Voilà le mantra qui devrait vous occuper l'esprit chaque fois que vous vous retrouvez encore debout tard le soir. Ceci évidemment si vous êtes prêt(e) à croire les résultats de cette étude britannique publiée récemment.

Les chercheurs ont puisé dans les données d’environ un demi-million de personnes qui se sont inscrites à la UK Biobank Study entre 2006 et 2010 et qui ont fait suivre leur état de santé depuis lors. L’étude en question s’intéresse à 400 000 volontaires âgés de 38 à 73 ans, qui ont répondu à des questions pour savoir notamment s’ils étaient plutôt du matin ou du soir, et qui ont été suivis pendant environ 6,5 ans.

Plus de 10 000 de ces personnes sont mortes durant l’étude. Il s’avère que celles qui se sont définies comme “plutôt du soir” représentaient 10% de plus que celles du matin. Et en règle générale, ils étaient en moins bonne santé : “le fait d’être du soir est associé à la prévalence d’une grande variété de maladies, dont des diabètes et des troubles psychologiques, neurologiques, respiratoires ou gastro-intestinaux/abdominaux“, écrivent les chercheurs.

Si cette étude n’est pas la première à montrer les risques sur la santé de ne pas être du matin, il s’agit, selon les experts, de la première à suggérer que les personnes nocturnes sont aussi plus proches de leur mort. L’étude ne répond pas au pourquoi de la chose, il semblerait que les facteurs soient (trop) nombreux.

De manière assez surprenante, les chercheurs n’ont pas constaté de différence significative en ce qui concerne la durée du sommeil entre ceux du soir et ceux du matin. La plupart du stress ressenti par ces oiseaux de nuit semble provenir de l’horloge interne du corps, le fameux rythme circadien, qui n’est ici pas aligné avec l’ordre du monde.

Tags :Via :Gizmodo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité