Selon Elon Musk : une automatisation excessive est à blâmer pour les retards du modèle 3

Elon Musk

Débat actuel et intéressant, le fait que les robots finissent par prendre des emplois et voire pire, carrément contrôler le monde. De Matrix à la théorie du complot, il n'y a qu'une pilule rouge ou bleue et ceux qui le ressentent, à savoir les employés qui travaillent sur la chaîne de production. Les robots sont censés accélérer les choses et pourtant dans le cas de la société d'Elon Musk, Tesla, c'est manifestement le contraire.

Y-a-t-il trop d’automatisation chez Tesla ? Apparemment, puisque c’est même le PDG de Tesla, Elon Musk, qui l’a récemment admis. En réponse à un article sur la façon dont Tesla était confrontée aux problèmes de production du modèle 3, Musk a répondu à une journaliste sur Twitter en admettant que “l’automatisation excessive” était une erreur.

S’adressant à Gayle King, co-animatrice de «CBS This Morning», lors d’une visite de l’usine, King a demandé si la façon d’utiliser les robots avait ou non ralenti la production. Le constat était sans appel, néanmoins Musk n’est pas homme à tergiverser. 

“Ca ne fonctionnait pas, alors nous nous sommes débarrassés de tout cela.” – et en plus, cela rime avec Tesla.

L’intelligence artificielle peut donc être dangereuse, mais pas nécessairement du point de vue du sens commun. L’IA reste “bénéfique” pour les humains, et ne doit pas devenir proche d’un scénario à la Terminator .

via GIPHY

Tags :Sources :twitter
  1. La robotisation des chaînes de montage n’a pas grand chose à voir avec l’IA… (il va vraiment falloir arrêter de mélanger tout et n’importe quoi).
    E. Musk vient d’aboutir sur l’automatisation à outrance à la même conclusion que Toyota il y a bien des années.
    Je ne critique pas Tesla sur ce point, puisqu’il s’agit d’un tout jeune constructeur encore et qu’il est en train de découvrir et d’expérimenter par lui-même les problématiques liées à la production en grande série.

  2. C’est le même qui disait que Toyota était nul car ils étaient revenus en arrière pour l’automatisation. Bienvenue dans la réalité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité