FaceTime : des écouteurs couleur chair utilisés pour aider les étudiants à tricher aux examens

ordinateur portable classe

Les écoles sont motivées et cherchent toutes à avoir un taux de réussite élevé, on peut en dire autant des enseignants qui peuvent utiliser ces succès pour attirer plus d'étudiants dans leur classe. Un peu trop zélés, certains ne choisissent pas les meilleures méthodes. Selon Channel NewsAsia (via 9to5Mac ), des professeurs Singapouriens ont utilisés des méthodes assez sophistiquées (et illégales) pour faire passer leurs étudiants.

Le rapport affirme qu’une enseignante, Tan Jia Yan, à Singapour, a plaidé coupable d’avoir aidé ses étudiants à tricher aux examens. Elle aurait également trois complices, le principal Poh Yuan Nie du Centre d’éducation de Zeus et ses collègues Fiona Poh Min et Feng Riwen, bien que le trio ait contesté les accusations portées contre eux.

Les étudiants cachaient leurs téléphones dans leurs vêtements et portaient des écouteurs de couleur chair afin de ne pas attirer l’attention. Les profs incriminés leur donnaient les réponses. Tan, qui s’était inscrite pour le GCE O-Levels en tant que candidate libre, avait un iPhone attaché à l’avant de sa blouse avec du scotch et portait une veste pour le cacher. Une fois l’examen commencé, Tan se connectait via FaceTime avec le directeur, Poh et Feng, qui étaient postés dans les locaux de Zeus, leur donnant un aperçu des questions de l’examen.

Au centre de formation, le trio se démenait pour trouver des réponses aux questions, pour ensuite appeler 6 étudiants. La triche existe depuis la nuit des temps, elle se modernise simplement avec les années. Compte tenu de notre technologie actuelle, les étudiants n’enroulent plus d’antisèches autour de leur crayon !

Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité