L’iPhone X se vendrait plutôt mal…

iPhone 5s

D'ordinaire, afin de juger du succès d'un iPhone, il faut attendre quelques mois pour que les délais de livraison se stabilisent, très régulièrement, même Apple est pris de court. Pour ce qui est de l'iPhone X, lesdits délais n'ont jamais été aussi courts... Les conclusions sont simples, les acheteurs sont peu nombreux. 

Si Apple clame à qui veut l’entendre que les ventes sont excellentes, elles ne le seraient apparemment qu’en Chine. Fast Company dépeint un tableau totalement différent, affirmant que les ventes mondiales seraient loin d’être exceptionnelles. Selon leurs sources, même en interne, il apparaît qu’Apple serait déçu des résultats et des ventes de ce smartphone.

La raison est simple, cet iPhone vaut plus qu’un SMIC Français, inutile de dire que le commun des mortels n’a pas les moyens de se le payer. La société a donc réduit le nombre d’exemplaires destinés aux fournisseurs.  La société ne commandera plus que 8 millions d’unités au deuxième trimestre 2018.

Apple aurait vendu 14 unités. millions d’unités iPhone X au premier trimestre, et désormais, la demande se tasse. Pour éviter d’avoir un surplus de production, la pomme réduit la fabrication. Quoi qu’il en soit cette année, Apple pourrait avoir du mal à convaincre ses clients.

Tags :
  1. En même temps quand on regarde iPhone X vs iPhone 8 quelles différences avons nous? Et bien pas grand chose :
    Écran oled, forme factor et faceID.
    Voilà on a fait le tour, rien de transcendant pour mériter de dépenser 400€ de plus qu’un iPhone 8.

  2. C’est plutôt entre le 8 plus et le X qu’il y a moins de différences…
    Entre le 8 et le X, les différences sont importantes.
    Étant propriétaire d’un X je suis à même de dire que, sans être révolutionnaire, ce iPhone fait vraiment fort.

  3. Juste comme ça…

    AFP
    Mardi, 1 mai 2018 20:19
    MISE à JOUR Mardi, 1 mai 2018 20:23
    SAN FRANCISCO | Apple a annoncé mardi ses « meilleurs résultats » pour un deuxième trimestre, marqués par une forte progression de son bénéfice net, mais aussi par des ventes d’iPhone inférieures aux attentes.
    « Nous sommes heureux de pouvoir annoncer nos meilleurs résultats jamais présentés pour un 2e trimestre avec une forte croissance de nos revenus pour l’iPhone, les services et les produits connectés », a déclaré Tim Cook, PDG du groupe.
    Les ventes du produit phare de la marque à la pomme, l’iPhone, se sont toutefois montrées un peu inférieures aux anticipations à 52,21 millions d’unités, contre 53 millions attendus par les analystes de la firme Factset.

    « Aussi bons que les chiffres financiers puissent être, il y a quelques nuances moins satisfaisantes dans les tendances sous-jacentes », relève Neil Saunders, de GlobalData Retail. « Les ventes d’iPhone ont progressé de 14 % en valeur et ont l’air solides. Mais cela vient principalement de prix de vente plus élevés plutôt que d’une hausse des volumes qui s’est limitée à 3 % » sur un an.
    Les ventes d’iPhone ont néanmoins dépassé le niveau record de 100 milliards de dollars au premier semestre de l’exercice 2017-2018, a souligné Tim Cook lors d’une conférence avec les analystes, affirmant que le dernier-né iPhone X –dont le prix peut dépasser 1000 dollars– arrive en tête des ventes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité