Le biohacker Aaron Traywick retrouvé mort dans un caisson d’isolation sensorielle

Aaron Traywick

Aaron Traywick, PDG controversé de la société spécialisée en biohacking Ascendance Biomedical, qui encourageait notamment les gens à faire des expériences en dehors des structures officielles, a été retrouvé mort à Washington, D.C.. Il avait 28 ans.

Le corps du jeune homme a été découvert dans un spa sur Massachusetts Avenue, dans un caisson d’isolation sensorielle, plus précisément. Une enquête a évidemment été ouverte mais aucun indice ne semble suggérer un acte criminel, selon la police.

Aaron était un visionnaire passionné. Il n’avait jamais l’air fatigué, il rassemblait des gens pour travailler sur certains des défis les plus imposants qui attendent l’humanité“, déclarait Tristan Roberts, un ancien collègue. “S’ils étaient nombreux à ne pas être d’accord avec ses méthodes, personne ne doutait de ses intentions. Il ne visait rien de moins qu’une révolution de la biomédecine : la démocratisation de la science et l’ouverture des portes pour un traitement global.

Aaron Traywick était un homme d’action, n’hésitant par exemple pas à baisser son pantalon en pleine conférence pour s’injecter lui-même ce qui, selon lui, était un traitement contre l’herpès.

Ces dernières semaines, le jeune homme, qui n’avait aucune formation dans le médical, s’était peu à peu coupé de ses collègues chez Ascendance Biomedical. “Nous avons tous perdu contact avec lui. C’était le silence radio“, déclarait Stuermer, chercheur. Certains espèrent que les recherches se poursuivront, d’autres que ceci s’arrêtera avec lui. À suivre !

Tags :Via :Vice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité