Google Chrome : le machine learning pour diminuer la consommation mémoire ?

Google Chrome

Google Chrome n'est pas réputé pour sa gestion de la mémoire. Il a d'ailleurs souvent été épinglé pour en consommer beaucoup. Si Google a fait de gros efforts ces dernières années pour la réduire, le géant de Mountain View veut aujourd'hui faire appel au machine learning pour aller plus loin encore.

Machine learning et intelligence artificielle étaient au cœur de la conférence I/O 2018. Ces deux technologies avancées visent à rendre les produits et services de Google plus efficaces encore.

Les équipes de Chromestory ont découvert du code de Chromium relatif à un modèle de machine learning qui pourrait permettre d’associer un score à un onglet selon la probabilité qu’il soit ré-ouvert après avoir été mis en pause.

Ce score sera alors pris en considération dans l’algorithme qui gère les onglets. Celui-ci a notamment pour mission de mettre automatiquement en pause les onglets non actifs lorsque le système vient à manquer de mémoire. L’onglet reste visible à l’utilisateur mais il est rechargé complètement lorsque celui-ci clique dessus.

D’après ce code, Google veut donc faire appel au machine learning pour améliorer le processus de décision de Chrome pour savoir si tel ou tel onglet peut effectivement être mis en pause. Restera à voir le gain réel dans la consommation mémoire du navigateur… Pour l’heure, nul ne sait quand cette fonctionnalité pourrait être opérationnelle. À suivre !

Tags :Via :Ubergizmo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité