L’horizon des événements du trou noir de notre galaxie comme vous ne l’avez jamais vu

horizon des événements trou noir galaxie

Plusieurs télescopes répartis sur le globe ont joint leurs forces pour nous offrir la toute première photographie d'un trou noir. C'était il y a quelques mois déjà mais aujourd'hui, cette observation poussée commence à livrer ses résultats.

En 2013, le radiotélescope Atacama Pathfinder Experiment (APEX) au Chili rejoignait le collectif en charge du Event Horizon Telescope (EHT) pour étudier Sagittaire A*, le trou noir supermassif situé au centre de notre galaxie. Et cela a notamment permis d’obtenir des détails impressionnants de l’événement des horizons de ce trou noir.

S’il est toujours impossible de voir un trou noir – l’attraction y est trop forte pour que quoi que ce soit, y compris la lumière, puisse en sortir -, il est possible de détecter l’espace qui les entoure ainsi que la matière qui se retrouve aspirée. Cela forme un disque d’accrétion tourbillonnant qui brille à cause de sa chaleur très élevée.

Le point de non retour, où la matière se retrouve prisonnière à tout jamais du trou noir, où la vitesse de libération est supérieure à la vitesse de la lumière est appelée horizon des événements. Et c’est précisément ce que tente de photographier l’Event Horizon Telescope.

Sagittaire A* est un énorme trou noir, plusieurs millions de fois plus gros que notre Soleil. Les observations de 2013 ont permis d’affiner la résolution à trois rayons de Schwarzchild – un rayon de Schwarzchild correspond justement au rayon de l’horizon des événements, soit la taille hypothétique du trou noir -, révélant des détails mesurant seulement 36 millions de kilomètres.

horizon des événements trou noir galaxie

Cela peut paraître assez énorme – la Terre n’étant qu’à 150 millions de kilomètres du Soleil – mais c’est plus petit que la taille supposée du disque d’accrétion et grâce à ces observations les astronomes peuvent tenter de déterminer la structure de l’horizon des événements : “C’est très encourageant de voir qu’une structure en forme d’anneau semble très bien correspondre avec les données, même si nous ne pouvons exclure aucun autre modèle, comme une composition de points lumineux“, déclarait Ru-Sen Lu du Max Planck Institute for Radio Astronomy.

Il se pourrait donc que la structure de l’espace entourant l’horizon des événements de Sagittaire A* soit en forme de doughnut géant autour du trou noir. Les données obtenues jusqu’à présent ne permettent de tirer aucune conclusion définitive, il faudra davantage d’observations mais la suite s’annonce passionnante : “Ces résultats sont une étape importante vers l’objectif de l’Event Horizon Telescope“, expliquait Sheperd Doeleman du Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics, directeur de l’EHT. “L’analyse des nouvelles observations, qui depuis 2017 incluent aussi ALMA, nous rapprochera encore de la première image du trou noir situé au centre de notre Galaxie.

Tags :Via :Science Alert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité