Apple nie recevoir des données de la part de Facebook

Apple

Les méthodes en matière de gestion de la vie privée de Facebook ont été une fois encore remises en question avec un rapport affirmant que le réseau transmettait des données utilisateur sensibles à pas moins de 60 fabricants, dont Apple et Samsung. Des allégations que le PDG d'Apple, Tim Cook, a tenu à réfuter immédiatement.

Selon les mots du patron de la marque à la pomme, l’idée d’une telle chose est même “tellement contraire” à Apple. Le New York Times rapportait la semaine dernière que Facebook avait signé des partenariats avec divers constructeurs pour “recréer une expérience à la Facebook” pour des fonctionnalités de messagerie et les boutons “like” sans avoir besoin d’une application.

Le rapport faisait mention de données permettant d’obtenir d’autres informations comme les événements auxquels les utilisateurs allaient participer ou leurs penchants politique et religieux.

Tim Cook a donc tenu à préciser que le partenariat d’Apple avec Facebook permet uniquement aux utilisateurs de partager sur les réseaux sociaux directement depuis le système d’exploitation de l’appareil : “nous avons intégré la possibilité de partager au niveau de l’OS, pour simplifier le partager d’une photo ou ce genre de chose.” Et d’ajouter : “Nous ne sommes pas dans le business de données. Nous ne l’avons jamais été.

À noter, Facebook aussi a nié ce rapport : “Contrairement aux affirmations du New York Times, les informations des amis, comme les photos, n’étaient accessibles sur les appareils que lorsque les utilisateurs avaient décidé de partager ces informations avec ces amis.

Tags :Via :Ubergizmo
  1. Lorsque Apple nie, c’est toujours un aveu de culpabilité.

    Cette pratique doit faire partie de leur bien-être numérique…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité