Negroponte laisse (enfin?) tomber la direction de l’OLPC

olpc-sm.jpgLe projet One Laptop Per Child, connu à l'origine pour ses objectifs élevés, s'est fait, avec le temps, la réputation de devenir l'une des plus belles farces de l'IT, en partie grâce à son fondateur Nick Negroponte et à ses manies.

Ce n’est peut-être donc pas une mauvaise nouvelle pour l’organisation caritative, qui a le mérite de poursuivre ses ambitions, si l’ami des politiciens, aux connexions utiles au début, laisse tomber. “Je ne suis pas un CEO. La gestion, l’administration et les détails sont mes faiblesses”, dit-il. Fallait pas tout diriger alors. [BusinessWeek via FSJ]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité