Restauration d’un robot ancestral

gakutensokuold.jpg
Gakutensoku est le plus ancien des robots modernes asiatiques. Il fut construit en 1928 en l'honneur de l'empereur Showa (plus connu sous le nom de Hiro-Hito). Deux fois plus grand que l'empereur, le robot qui mesure 3,2 m peut bouger la tête, faire un clin d'œil et gonfler sa poitrine et ses joues grâce à un système de tubes de caoutchouc gonflables.

Longtemps égaré en Allemagne, Gakutensoku a maintenant rejoint Osaka. Il a été restauré et ranimé avec un système pneumatique à 128.000 € actionné par des servos pilotés par ordinateur.

Mais une chose est sure, il bouge avec la lenteur de quelqu’un âgĂ© de 80 ans, comme le montre la vidĂ©o après le saut:


gakutensoku.jpg
[Pink Tentacle, Asahi]

  1. 128.000 € pour ça!!! Il y a des poches qui sont parfois des abĂ®mes…
    N’importe quel amateur, un peu rompu Ă  la technique des servocommandes en aĂ©romodĂ©lisme, s’en serait tirĂ© pour cent fois moins cher!…
    Affligeant

  2. Je ne pense pas que la restauration se soit uniquement portĂ©e sur les mouvement, si le robot avait Ă©tĂ© perdu il y a de forte chance pour qu’il soit en très mauvais Ă©tat gĂ©nĂ©ral. Une restauration d’objet coute très chère donc je ne pense pas que le prix soit si excessive que ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité