Les requêtes gouvernementales reçues par Google

Le nouvel outil de requêtes gouvernementales de Google montre précisément combien de fois chaque pays du globe a demandé à Google de retirer des contenus ou de fournir des informations utilisateur.

Et combien de fois Google a accepté de le faire.

Les chiffres sont ceux du second semestre de 2009, et seront mis à jour touts les six mois. Le Brésil est en tête, suivi de près par les Etats-Unis.

Ainsi que le souligne Google, la « grande majorité » de ces demandes a un but légal légitime (l’exemple le plus évident, qu’ils mentionnent également, est la traque des pédophiles). Mais plus les données vont migrer vers le nuage, plus cette pratique tendra à se généraliser. Et la frontière entre une requête légitime et l’intrusion dans la vie privée est parfois mince. En attendant, saluons la transparence de Google sur la question. [Google Blog]

Tags :
  1. Ouais enfin en Data Request on est quand même 5ème… ce qui est assez énorme, mais en même temps je suis pas du tout surpris 🙂

    Et pour les removals, c’est vachement limité, qu’ils foutent les demandes de suppression de contenu officiel et a mon avis la france fait un vilain bond.

    Ce qui m’aurait vraiment intéresse c’est justement les demandes de suppression de contenu dit « interdit » comme la pédophilie et tout ça, en fonction des gouvernements, voir quels sont les gouvernements qui « sécurisent » le plus le net dans le sens positif et pas négatif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité