HP: les secrets de son futur cloud publiés par erreur sur LinkedIn

Hewlett-Packard a accidentellement révélé sur internet de nombreux détails de ses projets en matière de cloud computing.

La fuite s’est produite quand un des cadres de l’entreprise a mis a jour son profil LinkedIn.

Comment est-ce possible?

Le PDG de Hewlett-Packard Leo Apotheker (en photo ci-contre) avait annoncé le mois dernier que l’entreprise préparait un ambitieux service dans le cloud. Il était resté vague sur les détails, précisant seulement que ce serait une “plateforme-comme-un-service” (comme le Windows Azure de Microsoft) et “infrastructure-comme-un-service” (comme les Web Services d’Amazon).

Mais hier leur vice-président en charge des services dans le cloud Scott McClellan a mis à jour son profil LinkedIn avec moult détails sur ce que prépare précisément HP. Pas de chance pour lui, The Register a publié l’info avant que Scott McClellan n’ait le temps de faire le ménage.

Voici donc ce que prépare HP:

  • un service de “stockage d’objet” pour le stockage de données comme le propose Amazon Web Services depuis le début et aussi Windows Azure.
  • des services HP “compute,” “networking” et “block storage”  qui semblent a priori similaires à ceux proposés par AWS, mais Scott a indiqué qu’ils seraient différents de l’offre actuellement disponible. Il l’a décrite comme “une approche basée sur un modèle déclaratif où les utilisateurs fournissent une spécification et le système automatise le déploiement et la gestion”.
  • des services partagés pour l’authentification utilisateur et la gestion d’accès, la facturation, la mesure et l’analyse.
  • une expérience utilisateur incluant Java et Ruby, ainsi que d’autres “langages open source”.

Les services de cloud computing Windows Azure de Microsoft, la plateforme de développement .NET et le langage de programmation C# ne sont pas mentionnés. C’est intéressant car l’an dernier HP faisait partie des trois entreprises, avec Dell et Fujitsu, à s’engager sur la voie de solutions Azure. Et lors de l’annonce stratégique effectuée le mois dernier, Leo Apotheker a refusé d’indiquer si l’entreprise poursuivait toujours ce projet initié du temps de son prédécesseur Mark Hurd. [Business Insider]

Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité