Google entretient les veufs/veuves de ses employé(e)s

Google logo

Google logoLa chose est connue : les employés de Google ont accès à de nombreux privilèges, de par leur statut. Seulement, nous ne savions pas que la firme prenait également soin d'entretenir les veufs/veuves de ses employé(e)s !

Les Googlers (soit les employés de Google) continuent d'être "soutenus" si l'on peut dire par Google même après leur mort, comme l'a expliqué Laszlo Bock, Googler de son état, à la publication Forbes. Ainsi, tout Googler qui passera à trépas verra son époux/épouse ou compagnon/compagne protégé(e) durant 10 ans, puisqu'il lui sera versé 50% des revenus du/de la Googler durant toute cette période. Aussi, les enfants du ou de la Googler décédé disposeront d'un "don" de 1000$ chaque mois, jusqu'à ce qu'ils atteignent leurs 19 ans (23 ans si l'enfant est étudiant à plein temps).

Bock le précise : Google ne tire aucun bénéfice de cette façon de faire. Cependant, il semble important pour la société d’aider les familles de ses employés à travers un évènements “horrible, mais inévitable”. Pour la petite anecdote, à l’heure actuelle, le Googler le plus âgé a 83 ans.

Décidément, pour certains points précis, Google est vraiment une entreprise où il fait bon travailler (et pour avoir traîné nos guêtres dans leurs locaux à différentes reprises, nous aurions envie de le confirmer !).

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

[forbes]

Tags :
  1. Ouai bien site moi une entreprise française qui fait plus que ce qui est obligatoire. Ou du moins qui en propose autant que ce que vient de dire Google.

    À ma connaissance en france ce existe pour les veuves de la france, c’est à dire les gendarmes mort pénal t leurs fonction été qui ont une vrai indemnisation mais dans le privé l’indemnisation est quand même dérisoire pour le traumatisme causé.

  2. @bebeon : comme tu as l’air d’être une sommitée du monde du travail, j’aimerais bien que tu nous cites au moins 5 des ces “nombreuses sociétés” qui indemnisent aussi bien les veuves.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité