Elles louent leurs cuisses comme espace publicitaire !

WTF

WTFEt nous avons un premier vainqueur... le WTF du vendredi est arrivé. Inutile de faire durer le suspens, des jeunes femmes japonaises louent leurs jambes comme espace publicitaire. Magique.

Les japonais sont des hommes comme les autres et les jambes de ces dames ne les laissent pas indiffĂ©rents. L’exposition est capitale en marketing… De ce fait, cela en fait un endroit idĂ©al pour placarder des encarts publicitaires.

Un service de publicité japonais offre aux marques une nouvelle façon de sensibiliser le public à leurs entreprises. Coller des autocollants sur les cuisses des jeunes femmes.

A ce petit jeu, il devient dĂ©licat de cracher dans la soupe, autant se faire un peu d’argent tant qu’Ă  faire. Japanese PR company Absolute Territory PR rĂ©munère donc ces damoiselles tant qu’elles respectent les règles, Ă  savoir mini-jupes et chaussettes hautes. Combo gagnant pour un salaire compris entre 13 et 128 dollars.

Si ce n’est mĂŞme plus vraiment Ă©tonnant, cela reste un tantinet choquant. On se dit que tel service fera un flop et pourtant, plus de 1300 jeunes filles ont dĂ©jĂ  participĂ© au processus et leur nombre croĂ®t de façon exponentielle.

Les critères de sĂ©lection ne sont guère bien complexes. Il suffit d’avoir plus de 18 ans et un rĂ©seau social d’au moins 20 personnes… Sic. On vous laisse juge…

WTF

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les rĂ©seaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

[nipponnews]

Tags :
  1. 13 et 128 dollars ? Je ne savais pas que la monnaie japonaise Ă©tait aussi le dollar… Quitte Ă  faire une conversion autant la faire directement en euro non ? Sinon il existe aussi le yen, mais bon…

    A part ça, c’est peut ĂŞtre choquant pour vous mais ça ne l’est pas au Japon.
    D’ailleurs, il me semble que ces filles doivent ĂŞtre majeur pour le faire, hors au Japon l’âge de la majoritĂ© est 20 ans. Et quand on voit la mode au Japon (jupe très courte), se mettre un autocollant sur le bout de cuisse qui dĂ©passe a plus pour effet de les habiller !
    Il faut Ă©galement signaler l’importance du critère du rĂ©seau social d’au moins 20 personnes, car les participantes doivent justement poster des photos d’elles oĂą on les voit porter les fameux autocollants.

  2. Je ne trouve pas forcĂ©ment que cela soit choquant, c’est plus le prix que je trouve bas, mais après tout c’est peut-ĂŞtre une fortune au Japon ?
    Mini-jupe, chaussette haute, oui bon rien de rĂ©volutionnaire, on ne leur demande pas non plus d’ĂŞtre en sous-vĂŞtement Ă  se trimbaler dehors, donc au final tout vas bien. Il n’y a rien de mĂ©chant Ă  faire cela, et c’est une fille qui parle 🙂

    1. 128 dollars, ça fait 10000 yens (soit Ă  peu près 100€ pour nous europĂ©ens) soit le montant maximum indiquĂ© sur le site officiel du publicitaire. Après, ce que cet article ne dit pas, c’est que cette somme correspond au salaire quotidien ce qui peut faire une source de revenus non nĂ©gligeable ( jusqu’Ă  300000 yens au mois soit environ 3000€), surtout dans un pays oĂą le coĂ»t de la vie est très Ă©levĂ© (et je parle en connaissance de cause, j’ai vĂ©cu 3 ans Ă  Naha et dĂ©jĂ , les prix sont bien hauts (notamment les loyers) et c’est encore loin d’une ville comme Nagoya, Kobe ou Tokyo)

  3. Non Mathilde ce n’est pas du tout “une petite fortune” c’est plutĂ´t de l’argent de poche pour midinette en recherche de machine Ă  stickers et autres passes temps Ă  la mode en Asie. A titre d’exemple celle qui gagne 13 dollars se paye un ticket de mĂ©tro Ă  Tokyo, l’une des villes les + chères du monde.

  4. ENFIN, eux ils ont compris comment faire de la publiciter pour que l’on la regarde vraiment, ca peut fonctionner aussi a la TV sans changer de chainne quand les pubs commencent, psq leur pub nulle avec la nana qui est presente le rasoir pour jambes sans vraiment nous montrer ces jambes ce n’est pas tres acrocheur comme pub concept !

  5. C’est des soumises! Et celles qui pensent que c’est normal aussi! Donc en gros toutes les femmes sont des soumises Ă  l’exception de celles qui prĂ©servent leurs corps! !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité