Pamu, service voiturier du futur et sans chauffeur, selon Renault

Pamu, service voiturier du futur et sans chauffeur, selon Renault

Voiture autonome, encore et toujours. Il n'y a pas que les grands spécialistes américains qui s'y mettent. Renault aussi est bien lancé dans la course au véhicule du futur, avec sa Plateforme avancée de mobilité urbaine (Pamu). Et le constructeur français n'hésite pas à prendre des décisions bien différentes de celles de ses concurrents.

Premier choix marquant, l’utilisation de matĂ©riel dĂ©jĂ  existant, et produit en sĂ©rie : “Le dĂ©fi que nous avons relevĂ© avec nos ingĂ©nieurs et les laboratoires associĂ©s, comme le Heudiasyc de l’universitĂ© de technologie de Compiègne, a Ă©tĂ© d’utiliser des capteurs du marchĂ©, produits en sĂ©rie”, comme le rappelle François Chauveau, responsable du projet chez Renault. Dès lors, le choix d’une voiture existante comme base de travail s’avĂ©rait on ne peut plus logique. Il s’agit donc d’une Fluence Z.E., berline 100 % Ă©lectrique.

La Pamu deviendrait alors un vĂ©ritable service voiturier. A bord, le conducteur reste maĂ®tre du vĂ©hicule, mais une fois dehors, “il peut lui demander d’aller se garer seule et de revenir le chercher Ă  un endroit prĂ©cis… Ces opĂ©rations seront rĂ©alisĂ©es en mode automatique”.

Pour l’heure, les essais se limitent au seul technocentre de Guyancourt, dans les Yvelines, et les rĂ©sultats sont probants. Le vĂ©hicule analyse son environnement en temps rĂ©el, adapte sa vitesse, contourne les obstacles et sait mĂŞme modifier son itinĂ©raire, le tout “avec une prĂ©cision de l’ordre de 20cm, ce qui est exceptionnel”. Ne manque plus finalement qu’une lĂ©gislation plus ouverte pour voir ce genre de services et de vĂ©hicules se gĂ©nĂ©raliser.

Tags :Sources :Les Echos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité