Que pourrait acheter Apple avec ses 150 milliards de dollars de cash ?

Apple Store Carrousel du Louvre

Si les grosses multinationales brassent plusieurs millions et r√©guli√®rement des milliards, il est difficile, voire impossible, d'√©valuer ce que pareilles sommes peuvent repr√©senter. Avec ses 150 milliards de dollars de cash √† disposition, Apple peut s'acheter ce qui lui pla√ģt. Mais quoi par exemple ? R√©ponse en vid√©o.

Les chiffres du dernier trimestre financier de la firme de Cupertino faisaient √©tat de quelques 151 milliards de dollars de cash. Autant dire que 3,2 milliards pour l’acquisition de Beats ne repr√©sentait qu’une petite goutte d’eau.

Funny or Die nous propose, en vid√©o et non sans humour, une liste non exhaustive de ce que pourrait s’acheter Apple : les toilettes Kohler pour 13 milliards, Amazon en passant par le site Amazon.com, PizzaRolls… “Vous voyez ce que l’on est en train de faire ici ? On ach√®te tout !”, “Nous √©tions une entreprise bas√©e sur la vision d’un seul homme, [‚Ķ] et je ne sais pas si nous savons encore ce que nous faisons.”

Un petit trait d’humour pour rappeler que certes, avoir d’√©normes liquidit√©s permet bien des choses, encore faut-il savoir quoi en faire…

Tags :Sources :Gizmodo
  1. Et si Apple prenait exemple sur Google et utilisait son argent pour d√©velopper des produits qui changeront le futur; plut√īt que d’envisager des “achats” comme les deux autres vautours, fessebook et micro$oft ?

        1. Lol bien vu! Les mecs qui jouent les grands seigneurs et qui n’ont jamais mis les pieds dans une association humanitaire ou ne serait-ce que donner un peu d’argent.

  2. Il rachèterai blackberry vu que leur téléphones soi disant sécurisé ne le sont pas et peut être plus de sociale pour leurs employés comme le fais google déjà pour commencer ce serait déjà pas mal

  3. Apple a d√©j√† essay√© de racheter BlackBerry, mais RIM a refus√© la transaction… Se serai pas mal de s’informer avant de dire des conneries.

  4. Savoir comment d√©penser l’argent qu’on a n’est pas un probl√®me. Le probl√®me est de pouvoir d√©penser celui qu’on n’a pas. C’est un peu plus g√™nant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité