Et si nous pouvions sauvegarder notre conscience d’ici 30 ans ?

cerveau

Avec les progrès actuels en matière de numérique, et de biotechnologies, les experts sont de plus en plus près de réaliser de fantastiques avancées. Sauvegarder numériquement sa conscience, un doux rêve mainte fois abordé, qui pourrait pourtant devenir réalité d'ici une trentaine d'années.

Sorti il y a un petit mois dans nos salles obscures, Transcendance – avec Johnny Depp – √©voque justement la possibilit√© de transf√©rer la conscience d’un homme dans un syst√®me tout num√©rique, atteignant par l√†-m√™me une forme d’immortalit√© num√©rique. S’il s’agit ici d’une Ňďuvre de science-fiction, elle repose aussi sur un fonds scientifique.

Paul Bettany, qui tient un r√īle principal dans le film, s’est entretenu avec un expert du cerveau de CalTech – l' »Institut de technologie de Californie » – pour se mettre dans la peau de son personnage. Celui-ci lui a affirm√© que ce genre de technologie pourrait √™tre op√©rationnelle dans les trente prochaines ann√©es…

Alors, bien s√Ľr, on est encore loin d’un futur √† la Ghost in the Shell – pour les connaisseurs -, mais les possibilit√©s s’ouvrent, nous n’en sommes qu’au tout d√©but.

Tags :Sources :Gizmodo
  1. Bien sur que ce sera possible il suffit d’avoir la puissance n√©cessaire en terme de stockage et de traitement !

    Sauf que ………………….

    En fait ça ne sera pas notre conscience qui sera téléchargée, mais bien nos connaissances et nos engrammes, liés à un volume de données engrangées que nous pourrons transférer !

    Nous ne ferons qu’une copie de sauvegarde de ces donn√©es, mais notre « conscience » elle, mourra avec nous !

    Les seuls qui pourront avoir l’impression que nous avons bien √©t√© t√©l√©charg√©s seront les personnes ext√©rieures √† nous m√™mes pour qui notre « photocopie » para√ģtra identique √† l’original !

    1. La conscience ne meurt pas. Cette conscience, notre identité, est une sorte de logiciel qui passe de corps en corps à travers les univers parallèles.
      Ce logiciel utilise le cerveau, qui lui contient toutes les données.

  2. +1 pour le commentaire de Didier
    Sans les émotions et les sens qui nous permettent de ressentir le monde extérieur, la conscience ne peut exister dans un système informatique.

  3. L’esprit ne meurt pas (cf : EMI), il change de corps (cf : r√©incarnation, beaucoup chez les indous) c’est comme la mati√®re « rien ne se perd, rien ne se cr√©e tout se transforme ». Le cerveau ne retient rien, il n’y a pas de « disque dur », il index juste. (cf : documentaire : cerveau, a chacun sa r√©alit√©e). Donc il foncent dans le mur avec leurs recherches -_-

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité