Youpi : Le HTTP est mort, vive le HTTP 2.0 !

HTTP

Soit, le HTTP n'est pas encore mort, mais cela ne saurait tarder puisque le HTTP 2.0 est sur la voie de la standardisation, en effet, ses spĂ©cifications viennent d'ĂȘtre validĂ©es par l'Internet Engineering Task Force (Internet Engineering Steering Group), qui rĂ©gule les processus techniques et de standardisation.

Mark Nottingham, prĂ©sident du groupe, l’a confirmĂ© au sein d’un billet postĂ© sur un blog, et ce n’est pas trop tĂŽt.Il convient tout de mĂȘme de rappeler que le HTTP 1.1 a Ă©tĂ© formalisĂ© en 1999.  Le HTTP/2 ambitionne d’amĂ©liorer considĂ©rablement la façon dont un navigateur communique avec un serveur web et donc de gagner en rapiditĂ©. Le multiplexage des requĂȘtes sera la pierre angulaire de ce projet, dans le sens oĂč un serveur de rĂ©pondre instantanĂ©ment Ă  un lot de requĂȘtes web au lieu de les traiter une par une.

La sĂ©curitĂ© ne sera pas occultĂ©e et croyez bien que nos gouvernements ne vont pas ĂȘtre ravis d’apprendre que le HTTP 2 supportera le chiffrement des communications via le protocole TLS (Transport Layer Security) et son extension ALPN (Application Layer Protocol Negotiation).

Tout ceci est formidable, mais il faudra du temps avant que ce protocole ne soit dĂ©mocratisĂ© et utilisĂ© par tous. Pour ce faire, la technologie du HTTP 2 s’inspire du protocole SPDY que Google avait proposĂ© dĂšs 2009, et adoptĂ© par de nombreux navigateurs. Celui-ci sera abandonnĂ© au profit du HTTP 2, mais n’allez pas dire que l’IETF s’est vendu, les dirigeants le prendraient plutĂŽt mal !

“Alors que certains ont cru que Google nous imposant son protocole, toute personne qui a travaillĂ© avec Mike [Belshe] et Roberto [Peon] (les deux ingĂ©nieurs de Google membres de l’IESG, NDLR) dans le groupe sait qu’ils sont venus avec les meilleures intentions, expliquant patiemment le raisonnement derriĂšre leur conception, en passant par la critique, et ont travaillĂ© avec tout le monde pour faire Ă©voluer le protocole”.

Tags :Sources :mnot
    1. “,,,croyez bien que nos gouvernements ne vont pas ĂȘtre ravis d’apprendre que le HTTP 2 ,,,”
      Serieux ?
      ils apprennent ça en lisant Gizmondo !
      ya personne qui fée du lobbying pour le HTTP 2 ?
      VRAI MENS ?

  1. “Le multiplexage des requĂȘtes sera la pierre angulaire de ce projet, dans le sens oĂč un serveur de rĂ©pondre instantanĂ©ment Ă  un lot de requĂȘtes web au lieu de les traiter une par une.”

    Pas trĂšs claire comme phrase …

    Un serveur peut rĂ©pondre Ă  plusieurs requĂȘtes en mĂȘme temps depuis fort longtemps, et heureusement.
    De plus “HTTP” est un protocole de communication client-serveur , pas de traitement de donnĂ©e serveur, cela n’a rien Ă  voir du tout.

    1. Salut,
      En gros (leurs collĂšgues de Silicon ont fait un article bien mieux mais bon, passons), quand tu charges une page web, tu fais X requĂȘtes en mĂȘme temps (images, scripts…), l’idĂ©e est d’encapsuler toutes ces requĂȘtes afin d’en faire qu’une, quand on sait qu’une grosse partie du temps de chargement est directement liĂ© Ă  ces temps de rĂ©ponse, on gagne pas mal en rĂ©activitĂ© d’une page web

  2. Tout ceci est formidable, mais il faudra du temps avant que ce protocole ne soit dĂ©mocratisĂ© et utilisĂ© par tous. Pour ce faire, la technologie du HTTP 2 s’inspire du protocole SPDY que Google avait proposĂ© dĂšs 2009, et adoptĂ© par de nombreux navigateurs. Celui-ci sera abandonnĂ© au profit du HTTP 2, mais n’allez pas dire que l’IETF s’est vendu, les dirigeants le prendraient plutĂŽt mal !

    On croirait lire un texte gĂ©nĂ©rĂ© alĂ©atoirement… 😯

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité