Cette puce du MIT permet une intelligence artificielle plus rapide et moins énergivore

iPhone

En 2017, avec ses nouveaux iPhone, Apple introduisait aussi la nouvelle puce A11 Bionic. Celle-ci embarquait notamment une puce dédiée à l'intelligence artificielle, notamment pour le système de caméra frontale TrueDepth. La firme de Cupertino n'est pas la seule à travailler sur ce genre de puces.

Le prestigieux Massachusetts Institute of Technology conçoit aussi des puces pour l’IA. Leur dernière création est même 3 à 7 plus rapide dans son exécution que ses prédécesseurs tout en offrant une consommation réduite jusqu’à 94%.

Avec ces améliorations, cette puce devient parfaite pour les réseaux de neurones locaux, comme ceux embarqués dans nos téléphones ou dans certains appareils de la maison – on pense notamment aux enceintes connectées comme les Amazon Echo ou Google Home -.

« C’est une démonstration prometteuse […] Cela va très certainement étendre les possibilités d’utilisation de réseaux neuronaux convolutifs plus complexes pour la classification d’images et de vidéos dans l’Internet des objets du futur« , s’enthousiasmait Al Dario Gil, vice-président chez IBM.

Tags :Via :Ubergizmo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité