Apple Watch : le bracelet KardiaBand de AliveCor peut détecter les niveaux de potassium

Apple Watch

Il y a quelques années, AliveCor lançait le KardiaBand, un bracelet pour Apple Watch permettant de détecter des rythmes cardiaques anormaux et de prévenir des attaques. Ce bracelet peut aussi servir à détecter les niveaux de potassium.

Cette information a été révélée durant la conférence du American College of Cardiology en Floride par le PDG de AliveCor, Vic Gundotra. Il s’avère que la même technologie qui analyse le rythme cardiaque peut permettre de détecter des niveaux élevés de potassium chez le patient, une maladie connue sous le nom d’hyperkaliémie.

L’hyperkaliémie peut être causée par diverses causes : du diabète à la déshydratation en passant par des maladies rénales. Celle-ci peut aussi entrainer de gros soucis sur les reins et le cœur si elle n’est pas traitée. Et comme elle ne s’accompagne pas de symptômes visibles nets, il est difficile d’agir à temps.

Avec trop de potassium dans le corps, l’activité électrique des cellules est perturbée, ce qui influe directement sur la lecture électrique du cœur. Le KardiaBand peut alors chercher des schémas bien particuliers dans ses électrocardiogrammes. La méthode n’est pas sûre à 100%, des patients atteints d’hyperkaliémie pouvant présenter des électrocardiogrammes tout à fait normaux, mais c’est un moyen de prévention supplémentaire.

Cela étant dit, il faudra encore que la FDA donne son feu vert pour que la KardiaBand ne puisse officiellement servir de détecteur de l’hyperkaliémie. À suivre !

Tags :Via :Ubergizmo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité