Le club de lectures d’Übergizmo – Episode 3

Bonjour à tous et bienvenue à bord du club de lectures d'Übergizmo où je vous parlerai des différents ouvrages que je reçois de la part des éditeurs et où je vous apporterai mon point de vue parfaitement subjectif à leurs sujets. Il ne s'agira uniquement que de BD, comics et mangas. Sachez qu'il n'y a pas d'ordre de préférence dans la rédaction de cet article mais un bon vieux système du "c'est en haut de la pile donc je le chronique en premier".

Guantanamo kid – L’histoire vraie de Mohammed El-Gorani (Dargaud) – 19.99€

Couverture

C’est l’histoire d’un jeune garçon qui se rêve un avenir meilleur et quitte l’Arabie Saoudite pour étudier l’anglais et l’informatique au Pakistan. Deux mois après son arrivée, c’est le 11 septembre 2001. Au mauvais endroit au mauvais moment, le jeune adolescent est vendu par les services secrets pakistanais aux Américains, au prétexte qu’il appartiendrait à Al-Qaïda. C’est une descente aux enfers qui le mène à Guantanamo, au camp X-Ray puis au camp Delta, où il va vitre la routine des tortures, des interrogatoires incessants et vains. Une histoire vraie.

Lire un extrait : http://www.dargaud.com/bd-en-ligne/guantanamo-kid,32298-bad421bb5b7457cf6efab199dd67a053

Cette BD raconte l’histoire vraie de Mohammed El-Gorani et son séjour de plusieurs années à la célèbre prison de Guantanamo à Cuba. Il n’avait que 13 ans quand il est rentré à la prison. Pour pouvoir étudier l’anglais au Pakistan, il s’était procuré un faux passeport avec une fausse identité et un faux âge et quand le 11 septembre est arrivé, ceci lui aura été fatal. Ouvrage réalisé en partenariat avec Amnesty International, c’est un véritable plaidoyer pour la défense des droits de l’homme. Le droit n’existe pas à Guantanamo. Encore moins durant les premières années de sa création peu après les attentats du 11 septembre 2001.

Face à l’absence de preuves et l’innonce avérée d’El-Gorani le gouvernement américain finira par lui laisser sa liberté. Mais ici, il ne pourra pas simplement sortir des portes de la prison, il passera par une prison de transition avant d’être expulsé dans un pays africain qui n’est pas le sien. Car c’est aussi cela l’expérience de la prison à Guantanamo : l’enfer ne s’arrête jamais car les pays ne se battent pas pour accueillir un ex-détenu de “Gitmo” sur leur sol. Cet ouvrage n’est “pas fini” (dans le sens où El-Gorani n’est pas mort mais son expérience à Gitmo est bien terminée).

La vie d’El-Gorani est miséreuse et teintée de fuites en tout genre simplement pour sa propre survie. Avec tous les sévices subis à Gitmo, El-Gorani a plusieurs soucis de santé : douleurs, vue, maux de ventre… Il restera marqué à vie de son passage à Guantanamo où il n’hésitera pas à se rebeller à de nombreuses reprises. C’est la seule façon possible pour les prisonniers de faire entendre leurs voix et de bénéficier du (très strict) minimum.

Un must read indéniable !

L’ Éveil du Maître du Donjon (Glénat) – 17.5€

Gary Gygax et la création de Donjons & Dragons

La biographie dessinée de Gary Gygax, le créateur de Donjons & Dragons

9782344026946-L

Premier jeu de rôle de l’histoire, Donjons & Dragons a tout simplement révolutionné le monde du jeu et de la culture geek contemporaine. Précurseur des premiers jeux vidéo type RPG (Role Playing Game), « D&D » pour les intimes a posé les bases d’un genre aujourd’hui incontournable et forgé toute une imagerie heroic fantasy dans l’inconscient collectif. Toujours joué à l’heure actuelle, il a surtout contribué à nourrir l’imaginaire et la créativité de générations entières de joueurs. Mais qui est Gary Gygax, le mythique créateur de ce jeu de légende ?

Cette BD documentaire vous propose de découvrir ce personnage mystérieux et emblématique de la pop culture à travers le témoignage de ceux qui l’ont connu, vous plongeant dans les coulisses de la création du jeu le plus important du XXe siècle. Un hommage graphique et narratif jusque dans sa forme puisque, à l’image du jeu lui-même, L’Ascension du maître du donjon plonge le lecteur dans une aventure vécue à la première personne. Par vos choix et vos prises de décisions, VOUS jouerez le rôle des différents protagonistes de l’histoire !

Lire un extrait : http://www.glenatbd.com/bd/livre/l-eveil-du-maitre-du-donjon-9782344026946.htm

Cette BD se présente à la façon d’un jeu de rôle avec un narrateur omniscient qui prend la place du maître de jeu. On y retrouve la naissance de Donjons et Dragons (D&D pour les intimes), mythique jeu de rôle papier et icône de la geek culture. On y parcourt l’aventure de Gary Gigax et tous ceux qui ont permis à D&D de voir le jour et de se développer jusqu’à nos jours et sa reprise par Wizards of The Coast. Comme bon nombre d’aventures nées d’une passion dans un garage, celle-ci va grandir (très) vite et finira par voir le créateur de la compagnie virer de sa propre entreprise à l’image d’autres success stories américaines (coucou Apple). Même si pour le coup celui-ci la quittera définitivement.

Une lecture incontournable pour découvrir les bases de la culture geek moderne et pour tous les afficionados de JDR (jeu de rôle).

Les noctambules – De l’autre côté du bar (Delcourt) – 16.95€

noctambules

Pauline a été barmaid dans un célèbre bar de Bruxelles. Elle raconte dans un récit autobiographique sans concession et plein d’humour, la faune imbibée, la fête mais aussi les côtés glauques qui font le monde de la nuit.

Être barmaid, c’est cool : des potes et la bringue non-stop ! Mais c’est aussi une vie à l’envers : un travail ingrat et épuisant, des magouilles, beaucoup d’alcool, de drogue. Pauline pète les plombs et finit par changer de vie loin de ses chers noctambules. Une BD drôle et toute en finesse sur l’univers des bars de nuit, truffée d’anecdotes truculentes et de personnages hauts en couleur.

Lire un extrait : https://www.editions-delcourt.fr/bd/previews/noctambules-de-l-autre-cote-du-bar.html

Effectivement, la sélection de cette article est très autobiographique mais c’est un pur hasard. Ici nous ne sommes pas aux states avec la naissance d’un futur jeu mythique ou à Guantanamo mais dans un bar. Une ambiance bien plus sympathique, vous en conviendrez avec moi non ? Mais ici, nous sommes de l’autre côté du comptoir avec ceux qui servent nos verres le soir, voire même le matin pour ceux qui font after. Le choix de l’autrice ici est de remplacer tous les humains par des animaux. Et bien évidemment les vigiles sont deux énormes gorilles.

On ne se rend pas forcément compte de ce que c’est que de tenir un établissement de nuit. Déjà le plus visible c’est le rythme de vie : travailler de nuit = dormir de jour. Enfin en théorie. Car en journée la ville s’anime et les bruits ambiants + le soleil rendent la chose bien complexe. Alors la cocaïne vous tend les bras. La cocaïne c’est votre meilleure amie dans ce monde : elle coupe la faim et vous booste pour tenir le coup, par contre paye ta descente à la fin. Etre barman / barmaid, c’est clairement pas le top niveau santé. Pauline décrit dans sa BD que c’était tous les jours alcool et drogue au boulot et que bien souvent ça finissait en after avec les mêmes produits et que donc le cercle vicieux ne cessait jamais.

J’aime beaucoup la photo présente à la fin où on la voit servir au bar, clope au bec (c’est en Belgique donc légal là-bas je présume). A qui s’adresse cette BD ? Bien évidemment aux acteurs du monde de la nuit qui s’y retrouveront. Je laisserai d’ailleurs celle-ci au Bauby Bar où je me rends régulièrement, alors n’hésitez pas à venir la feuilleter si vous passez dans le coin. Elle s’adresse aussi à tous ceux qui fréquentent les bars (et on est quelques-uns en France) pour mieux comprendre l’environnement qu’ils fréquentent souvent dans des états pas toujours très sobres.

Un bon moment de lecture que je vous recommande bien volontiers.

Les chroniques de Groom Lake (Delcourt) – 15.5€

chroniquesDeGroomLake

Cet album marque le grand retour de Ben Templesmith, avec un récit qui mêle science-fiction et humour noir. Au programme : enlèvements par des extra-terrestres, tests sur des humains, complots et inavouables secrets…

Karl Bauer est irrésistiblement attiré vers un étrange endroit, situé du côté de Roswell, dans le Nevada. Plus précisément à Groomlake, là où a été installée la fameuse Zone 51. Il y a quelques années, le père de Karl fut enlevé par des aliens, et en était revenu… changé. Aujourd’hui, Karl est pris au piège d’une conspiration visant à fabriquer des armes à l’aide d’une technologie extra-terrestre…

Lire un extrait : https://www.editions-delcourt.fr/serie/chroniques-de-groom-lake.html

Cette dernière BD est une fiction (à moins que…) du côté de la célèbre zone 51. On est plongé dans un univers complètement barré où des aliens sont présents sur notre terre depuis plusieurs dizaines d’années. On y apprend que chaque production hollywoodienne en lien avec les extra-terrestres est en fait liée à des apparitions aliens pour discréditer tous ceux qui voudraient révéler leur présence. Ces aliens sont d’ailleurs particulièrement attirés par nos parties génitales, aiment nous voir copuler, fumer et manger des chocolats. Ce récit délirant et complètement conspirationniste plaira aux mordus de petits hommes gris (oui c’est gris et pas vert). Ouvrez donc la BD pour découvrir ce qui se cache (réellement) derrière les portes de la Zone 51 et toutes les expérimentations qui y sont faites pour servir des causes plutôt colossales et pas très catholiques.

Une lecture qui devrait vous faire sourire.

Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité