L’armée américaine teste une arme à base de laser pour créer d’horribles sons

JNLWD laser son

Imaginez une boule de lumière avec une voix qu'aurait empruntée un vieux modem 56K... C'est bon ? Le Joint Non-Lethal Weapons Program (JNLWD), un programme de l'Armée Américaine, teste actuellement un prototype à base de nano-lasers pour manipuler l'air et le son.

Selon l’explication de Patrick Turner, de Defense One :

L’arme est composée de deux parties : tout d’abord, un laser femtoseconde, qui émet des impulsions de lumière concentrée pendant 10 à 15 secondes, juste le temps d’arracher les électrons des molécules d’air et de créer une boule de plasma. [Parfois appelé le quatrième état de la matière, le plasma est un champ de gaz électrifié, très réactif aux effets électromagnétiques, NDLR] Les scientifiques frappent ensuite ce champ de plasma avec un second nanolaser, réglé sur une plage de fréquences extrêmement fine. Ils l’utilisent pour manipuler le champ de plasma de manière à produire de la lumière et du bruit.

On dirait Geth VI de Mass Effect, non ?

Il ne manquerait aux scientifiques que “trois ou quatre kilohertz supplémentaires” pour pouvoir reproduire un discours humain audible.

Mais ne vous y trompez pas. Il s’agit bien là d’une arme de guerre. De la même manière que les canons à son que la police utilise notamment contre les manifestants. Ceux-ci peuvent causer des migraines intenses. Et la seule perspective d’être la cible d’une boule de plasma venant de nulle part à de quoi en effrayer plus d’un !

Tags :Via :Gizmodo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité