Dites adieu à Facebook et votre corps vous dira merci !

smartphone

Le mouvement #deleteFacebook bat actuellement son plein. Et en quittant Facebook, il n'y a pas que votre vie privée qui vous dira merci. Votre corps aussi vous dira merci. Selon une nouvelle étude, quitter le réseau social permet de diminuer les niveaux de cortisol, une hormone liée au stress.

Si les chiffres de cette étude montrent bien une diminution des niveaux de cortisol chez les participants, ceux-ci ont aussi ressenti une baisse de leur sentiment de bien-être. Et ils étaient ravis de pouvoir de nouveau profiter de Facebook après leur petite cure de 5 jours.

Pour ces chercheurs de l’Université Catholique Australienne et de l’Université de Queensland, en Australie, ces résultats pourraient indiquer que des pauses temporaires sans Facebook sont meilleures pour la santé.

Avec seulement 138 personnes impliquées dans cette étude et 5 jours de test, il est bien difficile de généraliser quoi que ce soit au sujet du milliard, et plus, d’utilisateurs de Facebook mais ces recherches sont intéressantes en ce qui concerne les effets que les sites sociaux peuvent avoir sur nous.

Pour l’étude, deux groupes ont été faits : l’un a effectivement arrêté Facebook pendant cinq jours, l’autre a continué de l’utiliser normalement : “si les participants de notre étude ont montré une amélioration de leur stress physiologique en arrêtant Facebook, ils ont aussi indiqué une diminution de leur sensation de bien-être“, expliquait le psychologue Eric Vanman, de l’Université du Queensland. “Les gens se disaient plus insatisfaits de leur vie et attendaient de pouvoir reprendre leur activité sur Facebook.

En résumé, peut-être ne pouvons-nous pas vivre sans Facebook et peut-être ne pouvons-nos pas vivre avec. Ces vastes réseaux sociaux n’existent que depuis une dizaine d’année environ . Il y a encore de nombreuses questions sans réponse quant à leur influence sur notre santé mentale mais aussi physique. “Il semblerait que les gens fassent une pause parce qu’ils sont trop stressés, mais qu’ils reviennent à Facebook chaque fois qu’ils se sentent tristes d’être séparés de leurs amis. […] La situation redevient alors stressantes et après un moment, ils refont un break. Et ça continue.

Tags :Via :Science Alert
  1. VITE….
    Jeu Vais Créer 1 Conte Fesse Bouc, Poux Rang Fer Profiter Mon Coran Mie Désabonnant !!!

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité