Pour Mark Zuckerberg, le RGPD est une bonne chose… seulement en Europe

Mark Zuckerberg

Facebook a passé ces dernières semaines à s'excuser suite au scandale des données de l'affaire Cambridge Analytica, dans laquelle le géant "a perdu le contrôle" sur les informations de 50 millions d'utilisateurs. Mark Zuckerberg s'est beaucoup exprimé, notamment aujourd'hui au sujet du RGPD.

Selon Reuters, Mark Zuckerberg aurait déclaré que Facebook n’avait aucune intention de se mettre en conformité totale avec le règlement général sur la protection des données (RGPD) de l’Union Européenne. Un règlement qui oblige les sociétés à obtenir l’accord explicite de ses utilisateurs avant de collecter des données, d’être transparent sur les moyens de cette collecte et sur le partage desdites données ainsi que la communication, dans les 72 heures, de toute faille de sécurité.

Mark Zuckerberg a affirmé que Facebook a déjà bien l’intention de faire tout ceci, “dans l’idée” :

Mark Zuckerberg a déclaré à Reuters durant une interview téléphonique que Facebook respecte déjà de nombreux points de cette loi qui entrera en vigueur en Mai. Il a aussi affirmé que la société voulait étendre les garanties de vie privée dans le monde entier dans l’idée, mais qu’elle ferait des exceptions, exceptions qu’il a refusé de préciser.

“Nous sommes en train de finaliser les détails à ce sujet, mais tout cela devrait aller dans ce sens, c’est l’idée”, a-t-il déclaré. Sans développer.

[…] “Nous pensons que c’est une bonne opportunité à saisir pour le reste du monde. […] La grande majorité de ce qui reste à faire ici, ce sont des choses que nous avons déjà depuis des années ailleurs.”

Mark Zuckerberg avait déjà déclaré que Facebook pourrait être réglementée sur certains points, comme sur la transparence en matière de publicité politique mais cette interview précise au moins une chose : cette réglementation ne saurait menacer son business model basé sur la collecte de données.

Dans une position très similaire, Google a lui aussi refusé d’implémenter des directives comme celles décrites dans le RGPD…

Tags :Via :Gizmodo
  1. Mais comme il y a encore des millions de gogos à se complaire à exposer leur vie privée et leurs données personnelles monnayées à prix d’or par ces machins inutiles….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité