IBM et le tournoi de Roland-Garros, c’est fini !

Roland-Garros

C'est la fin d'une histoire qui durait depuis 1985. Celle du tournoi de tennis de Roland-Garros et d'IBM. À la Porte d'Auteuil cette année, le géant américain sera absent. Pourquoi ? Comment ? Récit d'une rupture pas comme les autres.

Depuis plus de 30 ans, IBM avait la charge de l’ensemble des statistiques et d’une bonne partie des infrastructures informatiques. Mais l’Été dernier, le géant décidait de voguer vers de nouveaux horizons. La séparation s’est donc faite tout en douceur : “il y a eu un véritable accompagnement pendant l’année“, expliquait la FFT. “C’est très impactant d’avoir un partenaire technologique depuis si longtemps qui décide de partir. Tout s’est fait entre gentlemen, mais préparer l’édition 2018 a été un vrai challenge. […] Nous avons décidé d’internaliser une bonne partie de leur prestation. Il n’y aura pas de conséquences du départ d’IBM sur notre organisation.

Malgré l’important chantier de rénovation et cette séparation, les officiels l’assurent, “l’édition 2018 ressemblera à 2017“. “Quand IBM nous a informés de sa décision, nous avons réfléchi avec ce partenaire historique au rôle qu’il pourrait jouer au sein du ‘nouveau Roland-Garros’ (stade connecté, parcours client connecté, transformation digitale de la FFT etc.). Différentes pistes ont ainsi été explorées, dans un contexte où l’un des axes forts de notre stratégie était de parfaitement maîtriser la collecte et l’exploitation des données. Un point majeur sur lequel IBM ne pouvait nous donner satisfaction.

Chez IBM, “après la dernière édition, on s’est dit qu’il y avait d’autres sujets sur lesquels on pouvait se positionner“. Le géant américain vient ainsi de parrainer une exposition au Grand Palais consacrée à l’intelligence artificielle…

Tags :Via :L'Express

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité