Manga – La virginité passé 30 ans, souffrances et désirs au quotidien (Akata)

L'auteur de Ladyboy vs Yakuzas, l'île du désespoir revient avec un manga choc révélant les travers de nos sociétés avec l'étude des "puceaux tardifs", ces hommes qui n'ont jamais eu de relation sexuelle et qui ont plus de 30 ans. Ils sont 25% au Japon, soit 4 millions, et le chiffre n'est pas prêt de s'arrêter de grimper.

La virginité passé 30 ans, souffrances et désirs au quotidien (Akata) – 14€

Au Japon, un quart des hommes entre trente et cinquante ans n’aurait jamais eu d’expérience sexuelle, ce qui représente donc plus de 4 millions d’individus… vierges ! Ce sont les vies de huit d’entre eux qui sont mises en scène dans ce manga sociologique. Des vies bien réelles, entre souffrances et désirs, espoir et fierté, honte et humiliations publiques… Avec un regard bizarrement tendre et sans jugement, mais aussi très acerbe sur la société, Sakuraichi nous dévoile leur intimité, dénonçant du même coup toute l’hypocrisie du système. Un système qui use les individus, les tue à petit feu. Malgré des situations humainement inacceptables, les auteurs se refusent à tout compromis, et nous offrent une vision sans fard d’un Japon bien réel. Victimes et bourreaux à la fois, les « puceaux tardifs » décrits dans ce recueil ne sont-ils pas, après tout, que le résultat des dérives d’une société trop déshumanisée ?

Ce manga est clairement un ovni parmi les différentes lectures que j’ai pu avoir ces derniers temps, voire même de manière générale tout simplement. Ici, tout est vrai et c’est plutôt très glaçant. Ce récit présente toutes les conséquences que peuvent avoir sur les japonais (et honnêtement sur n’importe quel être humain je pense) le fait de n’avoir jamais eu de rapport sexuel avec une femme. Je précise ici “femme” (et donc relations hétérosexuelles) car parmi les histoires qui nous sont présentées, un des profils indique s’être tourné vers l’homosexualité par désespoir de trouve l’être aiméE. Mais dans son homosexualité cela semble être tout autant la misère sexuelle.

Parmi les profils présentés dans l’ouvrage on trouve un auxiliaire de vie dans un centre pour seniors, une personne surdiplômée, un membre de la fachosphère japonaise, un otaku, un fan d’idols, un acteur porno (oui vous avez bien lu), celui qui devint homosexuel par désespoir et enfin celui qui passe sa vie et son argent en soirées speed dating.

Ce récit présente objectivement les causes et les effets de la virginité de ces puceaux tardifs de plus en plus nombreux. Un chapitre titre “les puceaux tardifs sont les produits de la société”. Ce manga biographique est une lecture originale, intéressante et un bon outil pour comprendre nos sociétés et ses dérives.

Un must read selon moi (mais pas trop tôt, donc à réserver pour les + de 18 ans).

Ouvrage fourni par Akata

Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité