Bientôt tous assis debout dans les avions en classe économique avec le Skyrider 2.0 ?

Skyrider 2.0

Pour réduire constamment le tarif des sièges d'avion et proposer des billets toujours moins chers, l'idée de "sièges debout" a déjà fait du chemin. Voici le Skyrider 2.0, un siège pour soulager ses jambes sans vraiment être assis.

Le Boston Globe en fait la description suivante :

Pour les compagnies aériennes qui tentent de réduire le poids total et économiser sur les coûts de carburant en introduisant des sièges plus légers et en éliminant les écrans à l’arrière, le Skyrider 2.0 prend tout son sens. Selon Aviointeriors, le design permet une augmentation de 20% du nombre de passagers par vol. Le poids total est réduit de 50% par rapport à un siège standard de classe économique, réduisant les coûts de carburant par passager…

L’espace réduit pour les jambes ramène la distance entre chaque siège à seulement 58 cm. En comparaison, sur du low-cost, cette distance est d’environ 71 cm.

Pour des vols court-courriers, passe encore, mais dès que la durée du vol devient un peu plus conséquente, il sera bien difficile d’imaginer rester sur un tel siège… Qu’en pensez-vous ?

Tags :Via :Boing Boing
  1. Pour qui voyage parfois ou plus sur les lignes intérieurs en France, l’idée même de réduire encore le confort ( ben si à priori on peut donc faire pire !?!) est juste impensable …
    Il semblerait que le point dur de la réflexion ne soit pas les 20% de capacités supplémentaires à gagner en mode wagon à bestiaux mais bien les 50% de carburant à économiser …
    Certes… feraient pas mieux de plancher sur la notion même d énergie ? On annonce la fin des moteurs à combustion classiques pour les voitures à court terme … et les avions ?
    Étant entendu que j’ai bien assimilé que la nature de l’énergie n’emancipe pas du besoin de l’économiser.

  2. C’est pas 50% d’économie de carburant mais de poids des sièges….
    En réfléchissant 2 secondes on se doute bien que changer des sièges ne font pas gagner 50% de carburant…

  3. hahaha reduisant le cout carburant … , quel bande de pigeons ! bien evidement c est pour faire plus de fric, y as aucune autre raison, ni meme aucun argument valable.

  4. en terme de sécurité….c’est complètement impensable. C’est du pur délire marketing mais pas technique.

    Contacté, Airbus nous a indiqué mardi qu’il ne travaillait toujours pas «sur de tels espaces où les passagers voyageraient debout». «Les autorités en charge de la certification sont très claires sur ce point : les passagers doivent voyager assis», explique l’avionneur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité