Un juge fédéral déclare que le président Trump ne peut bloquer les utilisateurs de Twitter

Donald Trump

Que faire quand vous n'appréciez pas ce que dit une personne sur Twitter ? Le système le plus simple est un peu lâche, mais il suffit de bloquer un utilisateur. C'est la méthode actuellement utilisée par le Président Américain Donald Trump, il bloque ceux qu'il considère comme trop critiques. Sauf que désormais, il n'est légalement plus autorisé à le faire, en vertu d'une décision d'un juge fédéral.

Trump va devoir assumer ses tweets, selon la décision du juge de district américain Naomi Reice Buchwald. En effet, selon elle, en bloquant les usagers, le président viole le premier amendement. Selon les affirmations antérieures de Trump, lui se sent autorisé à bloquer les utilisateurs comme il le fait dans le cas de la majorité de ses tweets. Il argue que c’est un compte personnel, et donc qu’il n’est pas soumis à la désignation “forum public”. La juge ne l’entend pas de cet avis. 

“Nous considérons que certaines parties du compte @realDonaldTrump – l’espace interactif où les utilisateurs de Twitter peuvent directement interagir avec le contenu des tweets du Président – sont analysés comme ” doctrines du forum public” établies par la Cour Suprême. Un tel espace est un forum public, et le blocage des plaignants basé sur leur discours politique constitue une discrimination qui viole le Premier Amendement.”

Elle poursuit en ajoutant: “Nous rejetons les affirmations des défendeurs selon lesquelles le Premier amendement ne s’applique pas et que les intérêts personnels du Premier amendement du Président remplacent ceux des demandeurs”

Reste à voir si Trump acceptera cette décision, s’il débloquera les utilisateurs et surtout si cet événement aura valeur de jurisprudence. 

Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité