Tesla en guerre contre un ancien employé pour piratage

Tesla Motors

Le constructeur automobile Tesla attaque en justice un ancien employé, lui réclamant la jolie somme de 1 million de dollars. Martin Tripp aurait trahi le secret professionnel, faisant fuiter des données à des tierces parties. Celui-ci aurait aussi divulgué des informations aux media.

L’action en justice a été déposée après que Elon Musk a envoyé un email interne concernant un récent incendie dans l’une des usines et un possible sabotage. Dans un autre email, le saboteur en question semblait avoir été identifié.

Selon les documents déjà établis, Martin Tripp a “admis avoir écrit du code qui a piraté le système d’exploitation de l’usine (‘MOS’) de Tesla et transféré plusieurs gigaoctets de données vers des entités tierces.

Parmi les données, des photos et une vidéo des systèmes en question. Martin Tripp aurait aussi donné de fausses informations aux media. Exemple : “Martin Tripp affirmait que des cellules de batteries percées avaient été utilisées sur certaines Model 3, cela n’a jamais été le cas, que ce soit sur une voiture, une batterie ou ailleurs“, selon la compagnie.

Tesla n’a pas fait le moindre commentaire concernant le procès qui s’annonce. À suivre !

Tags :Via :Ubergizmo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité