Apple réfute la vulnérabilité d’iOS aux attaques de type force brute

Apple App Store

Si vous n'êtes pas très au fait des termes en matière de piratage, sachez que les attaques de type force brute sont des attaques reposant uniquement sur la "force". Elles espèrent que le système finira par laisser passer l'attaquant après un grand nombre de tentatives. Cette technique est particulièrement utilisée pour les mots de passe.

Récemment, le cofondateur de la société de cybersécurité Hacker House, Matthew Hickey, affirmait que iOS était vulnérable aux attaques de type force brute. Il semblerait que ce ne soit finalement pas le cas.

Apple avait fait une déclaration à AppleInsider sur le sujet : “Le récent rapport au sujet d’une méthode de contournement du mot de passe sur l’iPhone était une erreur, et le résultat d’un test incorrect.

Matthew Hickey suggérait qu’une faille permettait à un hacker d’envoyer des mots de passe générés aléatoirement via le port Lightning sur un iPhone verrouillé. Ces mots de passe étaient envoyés en une seul et même chaîne de caractères contenant toutes les combinaisons possibles de 0000 à 9999 ou 000000 à 999999. Selon cet homme, cette méthode permettait d’outrepasser le délai avant la prochaine tentative de saisie de mot de passe.

Après cette correction de la part d’Apple, Matthew Hickey a publié sur Twitter un message dans lequel il reconnaissait l’erreur de sa découverte. Que les utilisateurs d’iOS restent confiants, cette méthode de piratage ne fonctionne pas.

Tags :Via :Ubergizmo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité